Accueil / Bourse / Bourse Zurich: rebond en perspective, soutien de Nestlé

Bourse Zurich: rebond en perspective, soutien de Nestlé

Bourse Zurich: rebond en perspective, soutien de Nestlé

La Bourse suisse devrait tenter de rebondir mercredi, après avoir trébuché la veille pour terminer sous les 9500 points. Les poids lourds seront en ligne de mire, avec la vente des activités confiseries de Nestlé aux Etats-Unis à Ferrero ainsi que l’obtention d’un statut d’examen prioritaire par Novartis pour Kymriah contre un type de lymphome.

Les influences d’outre-Atlantique sont plutôt négatives avec une clôture en baisse pour les principaux indices. Une prise de bénéfice “nécessaire”, le frein de General Electric, la baisse du pétrole et l’effondrement des cryptomonnaies expliquent cet accès de faiblesse sur les marchés américains, détaille Mirabaud Securities dans son commentaire matinal.

Quelques données macroéconomiques devraient alimenter la séance. L’inflation en zone euro et la production industrielle aux Etats-Unis, chacun pour le mois de décembre, sont notamment attendues. La Réserve fédérale (Fed) doit également publier son livre beige.

A 08h30, le SMI avant-Bourse progressait de 0,14% à 9477,30 points, selon les indications préalables fournies par Julius Bär.

Nestlé (+0,9%) se dirigeait vers une ouverture en hausse marquée. Le géant de l’agroalimentaire va vendre à l’italien Ferrero son activité de confiserie aux Etats-Unis, pour un prix de 2,8 mrd CHF en numéraire. La transaction devrait être conclue vers la fin du premier trimestre 2018.

Novartis (+0,3%) a obtenu auprès de l’Agence sanitaire américaine (FDA) un statut de revue prioritaire pour Kymriah. Le régulateur étasunien procédera à un examen accéléré de la première thérapie génique jamais homologuée outre-Atlantique dans l’indication contre le lymphome diffus à larges cellules B (DLBCL) récurrent ou réfractaire chez les adultes ne pouvant subir de transplantation de cellules souches autologues (ASCT).

Le troisième poids-lourds, Roche (-0,2%) se dirigeait vers une ouverture négative. La veille, titre a perdu 3,4% après la publication d’une interview de Severin Schwan, le directeur général du groupe. Il prévenait que la rentabilité dans l’immédiat allait être “très différente” de celle affichée jusqu’ici en raison d’investissement élevés pour développer de nouveaux produits.

Sika (+0,6%) a profité d’un relèvement de recommandation à “buy” de la part de Baader Helvea mardi soir. L’amélioration des marges et la croissance organique pourraient se révéler plus rapides que prévu par le marché, estime l’analyste. Le chimiste du bâtiment a également pris une participation majoritaire dans l’italien Index Construction.

ABB (+0,3%) a également bénéficié de relèvements d’objectifs de cours ou de recommandation par Berenberg et Deutsche Bank. Swatch (+0,3%) était également en bonne forme.

Les autres titres du SMI étaient plutôt dans le rouge, avec des baisses comprises entre 0,1 et 0,3%.

Sur le marché élargi, Implenia (pas de cours) a remporté des contrats de plusieurs dizaines de millions en Allemagne.

ol/fr
romandie

Aller en haut