Accueil / Tic & Telecoms / Bouygues Telecom: perte nette de 40 millions d’euros, réduite de 18,3%

Bouygues Telecom: perte nette de 40 millions d’euros, réduite de 18,3%

Bouygues Telecom: perte nette de 40 millions d’euros, réduite de 18,3%

L’opérateur de téléphonie Bouygues Telecom a annoncé vendredi avoir réduit sa perte nette de 18,3% au premier trimestre, à -40 millions d’euros, contre -49 millions sur la même période en 2015, grâce à de «bonnes performances commerciales».

Sur les trois premiers mois de l’année, la filiale télécoms du groupe Bouygues a réalisé un chiffre d’affaires de 1,13 milliard d’euros, en hausse de 6%, avec un excédent brut d’exploitation (Ebitda) en progression de 23,7% à 146 millions d’euros.

«Le premier trimestre a été marqué par de bonnes performances commerciales de Bouygues Telecom et la forte amélioration de ses résultats», a déclaré le groupe dans un communiqué.

Le résultat opérationnel de l’opérateur connaît également une amélioration, restant malgré tout dans le rouge, à -55 millions d’euros, contre -84 millions un an plus tôt, «après prise en compte de 22 millions d’euros de charges non courantes liées au partage de réseau avec SFR», précise le communiqué.

Bouygues Telecom annonce par ailleurs un gain net de 240.000 abonnés mobile sur le premier trimestre, pour un parc client de 12,13 millions d’abonnés au 31 mars, dont 5,6 millions disposant d’un forfait très haut débit mobile (4G).

L’opérateur voit également son parc clients fixe progresser, avec un gain net de 71.000 nouveaux abonnés, pour 20% d’entre eux sur des offres très haut débit fixe, ce qui permet à Bouygues Telecom de revendiquer 2,9 millions d’abonnés haut et très haut débit fixe au 31 mars.

Au titre des perspectives, le groupe a confirmé les objectifs pour sa filiale télécoms et espère toujours un «retour à une croissance pérenne du chiffre d’affaires et des résultats et maintient son objectif de marge d’Ebitda à 25% en 2017».

Le groupe Bouygues anticipe par ailleurs environ 270 millions de charges non courantes sur l’exercice en cours du fait de la mise en oeuvre du partage de réseau avec SFR.

afp/20minutes.fr

Aller en haut