Accueil / International / Brexit : la note de l’Union européenne dégradée par S&P

Brexit : la note de l’Union européenne dégradée par S&P

Brexit : la note de l’Union européenne dégradée par S&P

L’agence de notation estime que “les prévisions de revenus, la planification à long terme et les ajustements des principaux mécanismes d’amortissement financier de l’UE seront sujets à une incertitude accrue”. En début de semaine, la note de la dette à long terme du Royaume-Uni a également été dégradée.

Après le Royaume-Uni, c’est au tour de l’Union européenne de voir la note de sa dette long terme dégradée par Standard and Poor’s. L’agence de notation a expliqué sa décision de passer la note de AA+ à AA par les incertitudes qui entourent le bloc suite au référendum britannique du 23 juin en faveur d’une sortie de l’UE. La perspective de la nouvelle note est stable, précise l’agence dans un communiqué.

“Après la décision des électeurs du Royaume-Uni de quitter l’UE à l’issue du référendum consultatif du 23 juin, nous avons réévalué notre jugement sur la cohésion de l’UE, que nous considérons désormais comme un facteur neutre et plus positif en terme de notation”, explique-t-elle.

L’agence a ajouté que la note relativement élevée de l’Union européenne “signifie que nous estimons que les Etats membres vont s’acquiter” de leurs obligations budgétaires envers l’UE.

“Incertitude accrue”

S&P ajoute que “dorénavant, les prévisions de revenus, la planification à long terme et les ajustements des principaux mécanismes d’amortissement financier de l’UE seront sujets à une incertitude accrue”.

Lundi, S&P et Fitch avaient tous deux dégradé la notation du Royaume-Uni en mentionnant le référendum de la semaine dernière. S&P a abaissé la note du pays de AAA, la note suprême, à AA, tandis que Fitch l’a fait passer de AA+ à AA.

afp et reuters/latribune.fr

Aller en haut