Accueil / Développement / Brexit : « Les Africains doivent se préparer à traverser une zone de turbulences »

Brexit : « Les Africains doivent se préparer à traverser une zone de turbulences »

Brexit : « Les Africains doivent se préparer à traverser une zone de turbulences »

Le Brexit divise aussi du côté africain. Les avis divergent sur les conséquences et les raisons du divorce anglo-européen. L’écrivaine et universitaire Véronique Tadjo fait le point.

Depuis le Brexit, rien n’est plus comme avant. Une vague d’incertitude s’est abattue sur le Royaume-Uni. La population africaine qui vit à Londres, et que Wikipédia estime à 573 931 personnes, Nigérians et Ghanéens en tête, est elle aussi prise dans la tourmente. Les Britanniques qui ont voté pour la sortie de l’Europe trouvent aujourd’hui qu’on leur a caché la vérité sur l’ampleur des difficultés. Dans le même temps, ceux qui voulaient garder le statu quo sont frustrés par le chaos dans lequel se retrouve la classe dirigeante conservatrice qui ne sait plus où donner de la tête. Les négociations ont du mal à aboutir à Bruxelles, chaque jour amène sa peine.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut