Accueil / Finances / BRICS: Nhlanhla Nene aux commandes de la Nouvelle Banque de Développement (NDB)

BRICS: Nhlanhla Nene aux commandes de la Nouvelle Banque de Développement (NDB)

BRICS: Nhlanhla Nene aux commandes de la Nouvelle Banque de Développement (NDB)

Nhlanhla Nene, ministre sud-africain des Finances, vient d’être porté à la tête de la Nouvelle Banque de Développement (NDB). L’argentier sud africain a été choisi par le conseil des gouverneurs dudit établissement lors de sa dernière session, le 28 mai 2018 à Shanghai (Chine).

Nhlanhla Nene, disciple de l’emblématique Pravin Gordhan, a été d’abord ministre des Finances du président Jacob Zuma entre mai 2014 et décembre 2015 où il fut révoqué avant de retrouver son poste le 28 février dernier dans le gouvernement de Cyril Ramaphosa.

Le nouveau patron de la NDB remplace à ce poste à Kundapur Vaman Kamath, alias KV. Kamath, un indien de 70 ans qui a, au cours d’une riche carrière, présidé de grands groupes opérant dans divers secteurs dont la banque, les télécoms ou les hydrocarbures.

Créée en juillet 2014, la Nouvelle Banque de Développement a pour mission de financer les projets d’infrastructures et de développement durable au sein des pays membres du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), se positionnant en alternative à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international (FMI).

La NDB met également à disposition des fonds pour les pays tiers en quête de financement pour ces types de projets sur leur territoire. En marge de la session de son conseil d’administration, la NDB a adopté 21 projets de financement couvrant les domaines des infrastructure et du développement durable dans ses cinq pays membres pour un montant de crédits d’engagement de plus de 5 milliards de dollars (32,7 milliards de yuans).

Ndeye Magatte Kebe
financialafrik

Aller en haut