mardi 20 octobre 2020
Accueil / Bourse / BRVM : La grosse opération sur Coris Bank BF

BRVM : La grosse opération sur Coris Bank BF

BRVM : La grosse opération sur Coris Bank BF
La maquette du futur siège de Coris Holding.

La valeur Coris Bank International a agréablement surpris le marché financier régional en enregistrant une transaction record à l’issue de la séance de cotation de ce 9 septembre 2020.

En effet, 1 610 000 actions sont passées d’une main à une autre au prix unitaire de 7 650 FCFA correspondant à un montant inédit de 12,32 milliards FCFA.

En valeur, cette transaction représente 5% de la capitalisation boursière qui est la valeur financière de Coris Bank International (CBI). Elle représente aussi 25% du volume du flottant qui est la part du capital admis à la cote de la BRVM (6,4 millions d’actions).

Concrètement, cette opération n’a pu être réalisée que sous la forme d’un « acheté/vendu », en raison certainement du manque de profondeur de la Bourse régionale.

Ce type d’opération (acheté/vendu) fait allusion à une double coïncidence du désir d’échanger de deux investisseurs, c’est-à-dire le besoin que ressent au même moment un investisseur qui souhaite acheter autant d’actions de Coris Bank et un autre qui est disposé à en vendre dans les mêmes proportions.

Même s’il est vrai que cet achat conséquent sur la valeur CBI n’a pas favorisé une hausse de son cours, il n’en demeure pas moins qu’il dénote d’une certaine attractivité du titre à la Bourse, surtout dans ce contexte morose liée à la propagation de la pandémie de la Covid-19.

De fait, plusieurs facteurs pourraient justifier cet attrait des investisseurs pour la valeur.

Premièrement, Coris Bank – avec une progression de+3,99% sur les douze derniers mois – fait partie des 4 valeurs bancaires qui enregistrent une variation positive sur la période (un an au 10/09/2020).

On note de plus que le titre surperforme constamment l’indice global du marché et celui de son secteur. A titre d’illustration, toujours au 10/09/2020, il cumule une plus-value de 31,34% depuis la date de son introduction à la cote (22 décembre 2016), soit près de 4 ans, tandis que le Composite et l’indice BRVM-Finance se sont respectivement effrités de 53,89% et de 44,31% sur la même période.

En outre, l’activité de la première banque burkinabè en termes de part de marché, reste l’une des plus dynamiques de la région, en dépit de la conjoncture défavorable actuelle. En effet, le résultat net de CBI a bondi de +22,25% à 16,05 milliards FCFA au premier semestre 2020, malgré la contraction de l’activité économique dans le pays induite par les mesures restrictives visant à freiner la propagation du virus.

Les résultats de CBI valide ainsi l’excellente stratégie du management depuis de nombreuses années et confirme la bonne perception du titre auprès des investisseurs. Le résultat net de la banque s’est, par exemple, inscrit en constante hausse sur les 5 derniers exercices en passant de 15 milliards FCFA en 2015 à 27,7 milliards FCFA en 2019.

sikafinance

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut