Accueil / Finances / Burkina : boosté par ses acquis, Coris Bank International s’annonce à la BRVM

Burkina : boosté par ses acquis, Coris Bank International s’annonce à la BRVM

Burkina : boosté par ses acquis, Coris Bank International s’annonce à la BRVM

Coris Bank International entend faire son entrée à la BRVM avant la fin 2016. Cette décision d’Idrissa Nassa tient du fait que la banque a réalisé des résultats très encourageants ces dernières années. Les artificiers de cette migration sont donc à pied d’oeuvre pour la rendre possible dès le dernier trimestre de l’année en cours, apprend-on de Jeune Afrique.

Coris Bank International prépare sa cotation en Bourse

Coris Bank International veut frapper un grand coup avant la fin de cette année. Pour ce faire, Idrissa Nassa (le PDG de Coris Bank) et ses collaborateurs ambitionnent d’inscrire leur banque à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Afin d’y parvenir, la filiale d’intermédiation Coris Bourse a entrepris des démarches visant à céder 20 % du capital à des actionnaires institutionnels et à des personnes physiques. La mise en oeuvre d’une telle politique permettra à terme (dernier trimestre de 2016) de faire entrer leur banque sur la plateforme boursière d’Abidjan.

Réussir ce challenge serait un véritable coup de poker réalisé par la banque burkinabè. En effet, le classement des places boursières africaines révèle que la place boursière régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’UEMOA est la bourse africaine la plus performante en 2015. La progression de son indice composite est de plus de 17,77% avec une hausse de la capitalisation de son marché des actions de près de 18,67%. Cette émergence découlera à coup sûr sur les sociétés qui y sont cotées. C’est donc ce pari que compte tenir M. Nassa.

Notons qu’Onatel (Maroc Télécom) et Bank of Africa (BMCE Bank) sont les deux autres structures burkinabè à être déjà inscrites sur le marché financier régional. L’arrivée prochaine de Coris Bank portera à trois ces entreprises dynamiques du pays des hommes intègres.

Rufus/afrique-sur7.fr

Aller en haut