Accueil / Mines & Energies / Burkina-Faso : début de production à la mine Bouly

Burkina-Faso : début de production à la mine Bouly

Burkina-Faso : début de production à la mine Bouly

La compagnie minière Norgold a commencé la production sur sa mine d’or Bouly, une expansion de sa mine phare Bissa, au Burkina-Faso.

Le gisement devrait produire annuellement, apprend-on, une moyenne de 120 000 onces sur la durée de vie de la mine, qui est de 10 ans, à un coût global de 730 $/oz. La construction de la mine, qui a commencé l’année dernière, a été achevée dans les délais et 15 million $ en dessous du budget fixé en août.

« Bouly est un excellent complément pour notre portefeuille d’actifs et met en évidence notre capacité à exécuter de grands projets d’exploitation minière dans les délais et dans ce cas-ci, en dessous du budget », a commenté le CEO de Nordgold, Nikolai Zelenski (photo).

Selon ses propos, Bouly est, comme Bissa, une opération de qualité qui permettra d’augmenter la production globale et l’efficacité de Norgold et d’en faire un contributeur économique majeur pour le pays. La mine positionne en effet la compagnie comme le deuxième plus grand producteur d’or burkinabé, avec une production totale d’environ 400 000 oz/an à partir de trois projets.

Alors que 1 000 emplois ont été créés pendant la phase de construction, 350 emplois permanents seront créés au cours des 10 ans de durée de vie. Les avantages directs pour l’Etat viendront principalement des impôts sur le revenu et des redevances, estimés à 120 millions $.

Outre le Burkina-Faso, Norgold exploite également des mines en Russie, au Kazakhstan et en Guinée.

 

 

 

Louis-Nino Kansoun / agence ecofin

Aller en haut