Accueil / Energie / Burkina Faso: des plaques solaires pour sécuriser l’enrôlement biométrique du scrutin de 2014

Burkina Faso: des plaques solaires pour sécuriser l’enrôlement biométrique du scrutin de 2014

Burkina Faso: des plaques solaires pour sécuriser l’enrôlement biométrique du scrutin de 2014
Plaque_SolaireDes plaques solaires, au total 2500, alimenteront désormais, en lieu et place des groupes électrogènes, les kits d’enrôlement biométrique pour les élections, surtout, présidentielles, prévues en 2015 au Burkina Faso.
Ainsi en a décidé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) afin d’éviter les vives critiques ayant nourri les contestations des résultats, suite aux imperfections constatées lors de l’enrôlement biométrique en 2012. Elle a réceptionné, le 26 avril, 1500 plaques solaires en attendant l’arrivée du complément prévue au lundi prochain.
Il s’agit des plaques solaires «chargeables par le courant, le soleil et l’allume-cigare », a expliqué le commissaire de la CENI, Wilfried Prosper Bako qui rassure que ces plaques permettront d’alimenter les kits d’enrôlement biométrique dans les villages et les hameaux les plus reculés du Burkina Faso
Aller en haut