Accueil / Finances / Burkina Faso: La CEDEAO offre 30 millions F CFA pour la prise en charge des blessés de l’attaque du café «Aziz Istanbul»

Burkina Faso: La CEDEAO offre 30 millions F CFA pour la prise en charge des blessés de l’attaque du café «Aziz Istanbul»

Burkina Faso: La CEDEAO offre 30 millions F CFA pour la prise en charge des blessés de l’attaque du café «Aziz Istanbul»

Jeudi 17 août 2017 – La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), à travers l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), a remis jeudi à Ouagadougou 30 millions de francs CFA pour la prise en charge des 22 blessés Rechercher blessés de l’attaque du café Aziz Istanbul Rechercher Aziz Istanbul qui a également fait 18 morts.

Ce geste vise à ‘’apporter notre soutien moral et financier pendant cette période difficile’’ et ‘’présenter nos condoléances au peuple du Burkina Faso’’, a expliqué directeur général de l’OOAS de la CEDEAO Rechercher CEDEAO Dr Xavier Crespin, après avoir remis le chèque de 30 millions.

Il a par ailleurs lancé un appel en vue du ‘’renforcement de système de santé de nos Etats’’. ‘’Il ne faut pas qu’on attende des périodes difficiles, comme celle-là, pour que nous puissions nous mobiliser. Il faut qu’il y ait une mobilisation permanente en faveur du renforcement de nos structures de santé», a-t-il souligné.

Selon le directeur général du centre hospitalier Yalgado Ouédraogo, Robert Sangaré Rechercher Robert Sangaré sur les 22 blessés Rechercher blessés recensés, un seul, un jeune homme de 21 ans qui a reçu une balle en pleine tête, est toujours interné dans ce centre, tandis que deux autres ont été évacués dans un autre.

‘’Ce don de l’OOAS traduit la solidarité de nos frères et sœurs au niveau de cette organisation sous régionale’’ a estimé la représentante du ministre de la santé Yvette Dembélé Rechercher Yvette Dembélé selon qui cela ‘’va contribuer à prendre en charge l’ensemble des blessés Rechercher blessés sous toutes les formes et de permettre aux familles des victimes d’avoir le réconfort et le courage de continuer’’.

koaci

Aller en haut