Accueil / Non classé / Burkina Faso : le pôle de croissance de Bagré suscite de grands espoirs

Burkina Faso : le pôle de croissance de Bagré suscite de grands espoirs

Burkina Faso : le pôle de croissance de Bagré suscite de grands espoirs

Bagré

(Agence Ecofin) – Le Burkina Faso veut créer des zones économiques destinées à dynamiser le développement à la base. Ces pôles de croissances, seront des « combinaisons d’entreprises et de centres de recherches publics et privés organisés en réseau sur un territoire donné » explique le site d’informations Sidwaya.

Premier du genre, le pôle pilote de Bagré, baptisé Bagrépôle, suscite l’enthousiasme des différents acteurs impliqués dans le projet. D’un financement évalué à 67 milliards, provenant surtout du gouvernement burkinabè et de la Banque mondiale, il consiste en une zone 18 000 hectares destinés à l’agriculture, et devrait générer 30 000 emplois tout en triplant la production agricole de la localité. Un but qui ne sera pas réalisé au détriment des populations locales comme l’explique Issaka Kargougou, directeur général de Bagrépôle : « Les principaux bénéficiaires du projet seront les ménages vivant à l’intérieur et autour de la zone du projet, grâce à l’accroissement des revenus provenant des activités agricoles des exploitants et des emplois créés par l’agriculture, les Petites en moyennes entreprises (PME) et les services connexes ».

Sidwaya affirme qu’a mi-parcours, le projet enregistre des points positifs tels que « l’ancrage institutionnel, l’adoption du schéma directeur d’aménagement de la zone, la création d’une société d’économie mixte, la réalisation d’une étude sur la sécurisation foncière, la conférence des investisseurs». Le site indique en outre que le projet suscite partout l’intérêt puisque 700 investisseurs se sont déjà manifestés, exprimant des besoins en terres arables évalués à 88 000 hectares, soit presque 5 fois la superficie disponibles.

LIRE PLUS…

Aller en haut