Accueil / Développement / Burkina Faso : Taiwan continue à financer l’un de ses derniers soutiens africains

Burkina Faso : Taiwan continue à financer l’un de ses derniers soutiens africains

Burkina Faso  : Taiwan continue à financer l’un de ses derniers soutiens africains

La coopération entre le Taiwan et le Burkina Faso a encore de beaux jours devant elle et se renforce davantage. Alors que plusieurs avaient prédit sa fin à cause de l’influence chinoise sur le continent, les deux parties viennent de signer une nouvelle convention de deux ans. Cette convention porte sur un financement de 28,7 milliards de Fcfa pour la mise en œuvre de plusieurs projets entre 2017-2018.

Le ministère burkinabé de l’économie et des finances et des émissaires taïwanais viennent de signer une convention de financement portant sur un montant total de 28,7 milliards de Fcfa. Cette enveloppe va servir à financer plus de 26 projets sur la période 2017-2018. Les projets concernés par cette convention ont été identifiés dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, de la formation professionnelle, de l’économie numérique, de l’énergie et de la défense. Selon le ministre burkinabé de l’économie et des finances, les domaines de l’environnement et du développement culturel et artistique sont également concernés.

Renforcement de l’intervention de Taiwan au pays des hommes intègres

Le décaissement de l’enveloppe de plus de 28 milliards pour le financement desdits projets fait suite à la tenue en Septembre 2016 à Ouagadougou de la 11ème Commission Mixte entre les deux pays. Lors des travaux de cette Commission, la partie taïwanaise s’était engagée à mettre à la disposition du Gouvernement Burkinabé ce financement. Taiwan est le quatrième partenaire bilatéral du Burkina Faso, après la France, les Pays-Bas et l’Allemagne. Il ne cesse d’appuyer de nombreux projets de développement dans les domaines de l’agriculture, l’hydraulique, la santé, la formation professionnelle, les communications, l’élevage, l’éducation de base, le commerce et le renforcement des capacités. Rappelons que c’est en février 1994 que le Burkina Faso a renoué ses liens de coopération avec Taiwan après avoir diplomatiquement rompu avec la Chine.

La Tribune Afrique

Aller en haut