Accueil / Développement / Burundi : le gouvernement dévoile un plan de sauvetage de l’IRAZ

Burundi : le gouvernement dévoile un plan de sauvetage de l’IRAZ

Burundi : le gouvernement dévoile un plan de sauvetage de l’IRAZ

Le gouvernement burundais vient de décider d’un “plan de sauvetage” de l’Institut de Recherche Agronomique et Zootechnique (IRAZ), une institution spécialisée de la Communauté Economique des Pays des Grands Lacs (CEPGL).

La CEPGL regroupe depuis sa création en 1976, le Burundi, la République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. Le ministère burundais de l’Agriculture et de l’Elevage reconnaît que depuis plusieurs années, l’IRAZ fait face à de “graves difficultés de fonctionnement” marquées par une paralysie de toutes les activités qui lui étaient assignées.

Selon un communiqué publié mardi à Bujumbura par le cabinet du ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage, Déo-Guide Rurema, cette paralysie est due principalement aux guerres civiles qui n’ont épargné aucun des trois pays membres particulièrement depuis l’année 1993.

“L’Institut étant situé sur le territoire burundais, les autorités du pays se sentent actuellement interpellées pour essayer autant que faire ce peut de prendre leurs responsabilités en vue de redresser la situation et de préserver le patrimoine de l’IRAZ ainsi que les nombreux acquis de la recherche auxquels l’Institut était parvenu avant son disfonctionnement sans toutefois violer les engagements du Burundi vis-à-vis des autres pays membres”, stipule le communiqué.

Selon le communiqué, “en attendant que la situation se normalise” à l’intérieur de l’espace régional couvert par la CEPGL, et eu égard à cette “richesse communautaire”, il y va de la plus haute responsabilité de l’Etat du Burundi de la sauvegarder.

BUJUMBURA, 12 décembre (Xinhua)

Aller en haut