Accueil / Développement / Cacao : vers un recul probable de la récolte ouest-africaine sans impact majeur

Cacao : vers un recul probable de la récolte ouest-africaine sans impact majeur

Cacao : vers un recul probable de la récolte ouest-africaine sans impact majeur

L’Afrique de l’ouest, principal bassin mondial de production du cacao, devrait voir la récolte de la fève enregistrer une baisse. Alors que la récolte ivoirienne devrait enregistrer un recul de 110 000 tonnes, la production ghanéenne devrait également suivre ce mouvement baissier, révèle RFI.

Selon l’organisation internationale du cacao (ICCO), qui table sur un recul de 140 000 tonnes, ce déficit devrait être plus important que prévu. Il reste néanmoins en deçà des prévisions du groupe singapourien Olam qui avait prédit en avril dernier que le monde disposerait de 308 000 tonnes d’or brun de moins que la saison précédente. Il faut cependant souligner que les experts estiment que les conséquences de ce déficit seront limitées en raison de l’importance des stocks dont disposent actuellement le secteur.

En outre, l’analyste Jack Scoville, interrogé par RFI, révèle que «le marché n’a pas vraiment de raison de monter, car les problèmes d’approvisionnement qui ont soutenu les prix semblent se tarir, à la faveur de meilleures conditions météo en Afrique de l’Ouest ». Le phénomène météorologique El Nino, qui a été à l’origine de la sécheresse qu’a enregistré l’ouest africain, est arrivé à son terme tandis que les cacaoyers ont bien résisté à l’harmattan (vent sec et chaud qui souffle sur la région).

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut