Accueil / Mines & Energies / Cameroun: des investisseurs britannique et chinois intéressés par le gaz et l’électricité

Cameroun: des investisseurs britannique et chinois intéressés par le gaz et l’électricité

Cameroun: des investisseurs britannique et chinois intéressés par le gaz et l’électricité

A Yaoundé, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la république camerounaise a accordé une audience aux responsables de la compagnie pétrolière britannique New Age et de la China Poly Technology qui ont tous deux exprimé leur intérêt pour les secteurs du gaz et de l’électricité.

Steve Lowden, le CEO de New Age, a révélé un plan d’investissement de 1250 milliards de FCFA dans l’exploration, le développement du gaz (pour la liquéfaction et l’exportation) et dans l’électricité au Cameroun. Pour cela, une filiale dénommée New Age Petroleum Cameroun a été créée.

De son côté, Wang Lin, le chef de la direction de la China Poly Technology a exprimé un intérêt, non seulement pour le gaz et l’électricité, mais aussi pour le secteur du logement.

Selon des indications du site de la télévision publique camerounaise Crtv, les deux chefs d’entreprises ont émis l’espoir de recevoir les agréments nécessaires pour démarrer leurs activités « le plus tôt possible ».

New Age possède déjà une filiale au Cameroun dénommée Camop (Cameroon Offshore Petroleum Sarl) qui opère sur le permis Etinde qui couvre un ensemble de trois blocs offshores sur 2316 km2.

Quant au Chinois China Poly Technology, également très actif dans l’industrie d’armement, il avait annoncé en septembre dernier vouloir investir 5 milliards $ dans le gaz éthiopien.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut