Accueil / Finances / Cameroun, Ecobank désignée Banque de l’année

Cameroun, Ecobank désignée Banque de l’année

Cameroun, Ecobank désignée Banque de l’année

La filiale camerounaise d’Ecobank a été désignée Meilleure Banque de l’année 2014. Une consécration qui découle de l’accumulation des bons points, avec une hausse du total bilan de 27% en l’espace d’un an.
L’information qui a fusé depuis quelque temps dans les milieux de la finance concernant la filiale camerounaise d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) a été confirmée par l’administrateur directeur général d’Ecobank-Cameroun, Moustapha Fall, à la suite du classement récemment publié par de The Banker, le magazine bancaire du groupe Financial Times. Ainsi, les actifs de la banque panafricaine au Cameroun ont progressé de 27% en 2013 tandis que 23 000 nouveaux clients ont été enregistrés. Par ailleurs, le rendement par action a quasiment triplé, passant de 13,1% à 31,7%, ce qui a permis de distribuer près de 150% de dividendes aux actionnaires. Des performances qui découlent d’une «stratégie en trois axes, notamment le renforcement de la satisfaction des consommateurs, la création d’un cadre favorable pour permettre aux employés d’exceller, et l’assurance des retours sur investissement aux actionnaires. Des améliorations dans les deux premiers axes ont permis de booster le troisième», précise-t-on au sein de cette entreprise.

Dans le cadre de l’amélioration du service à la clientèle, «Ecobank Cameroun a accru son réseau d’agences, le faisant passer à trentetrois. Il a ensuite mis en place un forum qui permet aux clients de pouvoir poser leurs problèmes, et est la toute première banque du pays à avoir ouvert un département spécial dédié aux investisseurs chinois », dont les activités au Cameroun sont de plus en plus importantes dans le cadre des projets structurants en cours dans le pays. Le rapport d’activités de la filiale camerounaise d’Ecobank a culminé, au 31 décembre 2013, à la somme de 4 milliards de f CFA, en hausse de 143% par rapport à l’exercice précédent (1,6 milliard de f CFA). Ecobank s’est également démarquée en participant au financement des projets industriels, aussi bien par le biais de la syndication bancaire que par des financements directs à l’instar de l’accompagnement des PME.

L’embellie est également observable sur les dépôts de la banque, qui ont crû de 25% culminant à 312,2 milliards de f CFA, contre 250,3 milliards de f CFA lors du précédent exercice. Les crédits, quant à eux, ont augmenté de 24%, se situant à 260,5 milliards de f CFA, contre 210,7 milliards de f CFA en 2012. Le produit net bancaire est également en hausse de 25%, soit 28,5 milliards de f CFA, contre 22,7 milliards de f CFA un an plus tôt.

Autant de performances qui ont tiré vers le haut le total bilan de cette institution bancaire, qui a crû de 27%, passant de 303,7 milliards de f CFA à 384,3 milliards de f CFA en un an. Selon des sources proches des milieux bancaires, l’entreprise devrait confirmer la tendance haussière au 31 décembre 2014.

Achille Mbog Pibasso, Douala
lesafriques.com

Aller en haut