Accueil / Agro / Cameroun – Filière Cacao/Café : Le prix bord-champ du cacao stagne à 900 FCFA au mois de février 2017

Cameroun – Filière Cacao/Café : Le prix bord-champ du cacao stagne à 900 FCFA au mois de février 2017

Cameroun – Filière Cacao/Café : Le prix bord-champ du cacao stagne à 900 FCFA au mois de février 2017

Pourtant en février 2016, le prix bord-champ était de 1550 FCFA. Les acteurs du secteur espèrent vivement que ça change.

A LIRE AUSSI...
Le Quotidien de l’Économie paru ce mardi 28 février révèle qu’au Cameroun, le prix bord-champ du cacao est de 900 FCFA au mois de février 2017, tout comme au mois de janvier 2017. Pour André Belebenié, le président national des Producteurs de Café et de Cacao du Cameroun, «cette stabilité à un prix aussi bas, due à la longue sécheresse, ne change pas que la filière Cacao vit une mauvaise période, car, comparativement à la même période en février 2016, le prix bord champ était de 1550 FCFA contre 900 FCFA en février 2017».

Emmanuel Awaha Nkok, cacaoculteur à Libong dans la région du Centre, pour sa part, espère que «le prix du kg du cacao va remonter avec l’arrivée de la petite saison des pluies en mi-mars prochain». James Lobe, agriculteur dans la région du Sud-Ouest, quant à lui, continue de déplorer que les exportateurs n’achètent pas aux prix homologués par l’Office National du Cacao et du Café (ONCC), qui est actuellement de 930 FCFA le kg au minimum et de 1050 FCFA au maximum.

Pour l’agriculteur, l’ONCC doit envoyer des missions de contrôle sur le terrain pour «sanctionner les exportateurs qui n’achètent pas au prix réglementaire». Cependant, «les prix de l’ONCC ne peuvent pas être respectés parce qu’ils ne tiennent pas compte de tous les investissements que nous mettons en œuvre en termes de véhicules, carburants, personnels à payer. Sans oublier que les routes sont enclavées et donc, difficiles d’accès», fait savoir un exportateur sur la place de Douala.

Géraldine IVAHA
cameroon-info

Aller en haut