Accueil / Finances / Cameroun : la liquidité bancaire augmentera d’environ 200 milliards FCfa, grâce à la baisse des réserves obligatoires

Cameroun : la liquidité bancaire augmentera d’environ 200 milliards FCfa, grâce à la baisse des réserves obligatoires

Cameroun : la liquidité bancaire augmentera d’environ 200 milliards FCfa, grâce à la baisse des réserves obligatoires

Cameroun : la liquidité bancaire augmentera d’environ 200 milliards FCfa, grâce à la baisse des réserves obligatoires

Le Cameroun, moteur de l’économie dans la zone Cemac, tirera le plus gros avantage de la décision prise le 6 avril 2016 par la Beac, de baisser de 50% les coefficients des réserves obligatoires applicables aux banques de cet espace communautaire à six pays : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad et République centrafricaine.

En effet, sur les 500 à 600 milliards de francs Cfa de liquidités que cette décision de la banque centrale procurera aux banques commerciales, plus de 20% seront engrangées par les banques installées au Cameroun.

Selon Alphonse Nafack (photo), le DG d’Afriland First Bank, qui s’est exprimé dans le Quotidien gouvernemental sur le sujet, ce sont environ 200 milliards de francs Cfa de liquidités supplémentaires qui seront libérées en faveur des banques camerounaises, si l’on s’en tient au volume des réserves obligatoires disponibles dans les coffres de la banque centrale à fin 2015.

Pour rappel, afin de pallier le problème de la contraction des dépôts bancaires dans la zone Cemac, dans un contexte de baisse généralisée des recettes d’exportation, la Beac a décidé, le 6 avril dernier, de desserrer l’étau des réserves obligatoires autour des banques, afin de leur permettre de disposer de plus de liquidités pour financer l’économie dans la sous-région.

agenceecofin.com

Aller en haut