Accueil / Développement / Cameroun : la production du poivre de Penja a atteint 300 tonnes en 2015

Cameroun : la production du poivre de Penja a atteint 300 tonnes en 2015

Cameroun : la production du poivre de Penja a atteint 300 tonnes en 2015

Selon Emmanuel Nzenowo, secrétaire exécutif du groupement IG Poivre de Penja, la production de cette épice très prisée dans le monde pour son goût unique a atteint 300 tonnes au cours de l’année 2015. A en croire la même source, environ 60% de cette production a été consommée localement, le reste ayant été exporté vers le marché européen.

Cette progression de la production est consécutive à l’augmentation du nombre de producteurs, qui, selon Emmanuel Nzenowo, s’est considérablement démultiplié pour atteindre 200 personnes sur une période de 3 ans. Bref, la culture du poivre de Penja, localité de la région du Littoral du Cameroun dans laquelle cette épice est produite, attire de plus en plus d’agriculteurs depuis 2013, année au cours de laquelle l’Indication géographique protégée (IGP) de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) a été attribuée à ce poivre.

Depuis lors, le prix de cette épice a explosé. De 2500 francs Cfa le kilogramme avant septembre 2013, le prix du poivre de Penja labélisé par l’OAPI avec le concours de l’AFD a atteint 8000 francs Cfa le kilo en 2014, et a culminé à 14 000 francs Cfa le kilo au cours de l’année 2015, renseignent les producteurs.

Des prix qui semblent avoir fait de «2015 l’année du poivre de Penja», comme l’avait prophétisé en début d’année Erwann de Kerros, fondateur de «Terre exotique» et principal distributeur de cette épice à l’international. En effet, soutient cet afficionado du poivre de Penja, «quand on fait un test à l’aveugle avec des sommeliers ou des chefs cuisiniers, c’est le poivre de Penja qui remporte tous les suffrages».

Fort de ses caractéristiques gustatives, le poivre de Penja, qui a été exposé lors de la dernière édition du Salon de l’Agriculture de Paris, a-t-on appris de bonnes sources, devrait bientôt être introduit dans la fabrication du cube Maggi. Ce bouillon culinaire représente officiellement 90% de la production de l’usine de Nestlé Cameroun, à partir de laquelle est approvisionné tout le marché de la Cemac.

BRM
agenceecofin.com

Aller en haut