Accueil / Tic & Telecoms / Cameroun : Orange et MTN renouvellent leurs licences avec 3 et 4G, à 75 milliards de FCfa chacun

Cameroun : Orange et MTN renouvellent leurs licences avec 3 et 4G, à 75 milliards de FCfa chacun

Cameroun : Orange et MTN renouvellent leurs licences avec 3 et 4G, à 75 milliards de FCfa chacun

Ce mercredi 11 mars 2015, la filiale camerounaise de l’opérateur télécoms sud-africain MTN signe avec le gouvernement camerounais, la convention portant renouvellement de sa licence d’exploitation de la téléphonie mobile, arrivée à expiration depuis le début de cette année. Selon nos sources, 48 heures plus tard, c’est-à-dire le vendredi 13 mars 2015, ce sera au tour de la filiale locale du groupe Orange, de renouveler également sa licence octroyée par l’Etat du Cameroun.

Après plusieurs semaines de tractations, apprend-on de bonnes sources, les deux opérateurs se sont finalement résolus à payer, chacun, les 75 milliards de francs Cfa exigés par le gouvernement camerounais, pour le renouvellement de leurs licences assorties, cette fois-ci, de l’autorisation de déployer les technologies 3G et 4G. L’on se souvient qu’au début des négociations, Orange avait campé sur une enveloppe de 40 milliards de francs Cfa, tandis que MTN avait d’abord proposé 35 milliards de francs Cfa, avant de réévaluer son offre à 65 milliards de francs Cfa face à l’intransigeance de l’Etat camerounais.

Pour l’instant, la seule inconnue sur les deux licences demeure la période de validité. Selon nos sources, s’il a été intransigeant sur le montant à payer au titre de la redevance donnant accès à la nouvelle licence, l’Etat camerounais s’est cependant montré disposé à prolonger la période de validité des deux licences, initialement arrêtée à 10 ans.

C’est certainement fort de cette bonne disposition de la partie camerounaise que MTN, après son offre de 35 milliards de francs Cfa pour une licence sur 10 ans, avait sollicité une période de validité de 13 ans, au moment de réévaluer son offre à 65 milliards de francs Cfa. A 75 milliards de francs Cfa, les deux opérateurs auraient finalement obtenus une durée de validité de 15 ans, selon des informations qui n’ont cependant pas pu être confirmées.

Brice R. Mbodiam
agenceecofin.com

Aller en haut