Accueil / Développement / Cameroun: polémique suite à la faillite du groupe Rougier

Cameroun: polémique suite à la faillite du groupe Rougier

Cameroun: polémique suite à la faillite du groupe Rougier

Quelque 700 personnes sont en arrêt technique du fait de la faillite annoncée de Rougier. L’exploitant en bois avait déposé son bilan début mars auprès du tribunal de commerce de Poitiers.

Le négociant en bois qui emploie près de 3.000 personnes dans le monde, dont 2.900 en Afrique, avait fait état de stocks “significativement grossis du fait de la non-évacuation des expéditions d’un port complètement saturé qui ne fait l’objet d’aucun investissement et qui par ailleurs est considérablement ensablé, ce qui gêne les bateaux pour aller jusqu’aux quais prendre les colis à expédier”.

Des affirmations que réfute le directeur général du port de Douala. La faillite du groupe Rougier ne saurait incomber au port de Douala, où les opérations logistiques du commerce extérieur se déroulement normalement, a affirmé le directeur du port, Cyrus Ngo’o, dans un communiqué de presse.

L’exploitation des statistiques portuaires de la période 2016 et 2017 démontre plutôt une progression très importante des opérations de manutention réalisées en faveur du groupe Rougier”, indique dans son communiqué M. Cyrus Ngo’o.

“Une telle croissance est donc contraire aux affirmation de ce groupe, qui a par ailleurs bénéficié des facilités d’admission dans les terminaux, offertes par les administrations, notamment la douane camerounaise”, a-t-il assuré.

 Albert Savana
financialafrik

Aller en haut