Accueil / Développement / Cameroun – Port Autonome de Kribi: Les tarifs des prestations et services sont déjà homologués

Cameroun – Port Autonome de Kribi: Les tarifs des prestations et services sont déjà homologués

Cameroun – Port Autonome de Kribi: Les tarifs des prestations et services sont déjà homologués

Le Directeur Général de l’Autorité Portuaire Nationale (APN), Josué Youmba, vient de signer les décisions y relatives et leur publication est attendue dans les prochains jours.

D’après Le Quotidien de l’Économie du lundi 5 septembre 2016, l’homologation des tarifs des prestations portuaires au Port Autonome de Kribi (PAK) est désormais effective après une série de décisions signées au cours du mois d’août 2016 par Josué Youmba, le Directeur Général de l’APN. Il s’agit des tarifs hors taxes (HT) qui «feront l’objet d’une publication par voie de presse dans les prochains jours», précise un communiqué signé du DG de l’APN.

Josué Youmba a également signé une décision portant homologation des tarifs HT applicables aux prestations de sous-traitance de l’acheminement des conteneurs de bois du terminal de conteneur au Port Autonome de Douala (PAD). «Ledit tarif HT est de 7 038 FCFA par conteneur, ce qui constitue d’après les opérateurs, une augmentation significative par rapport au tarif précédemment en vigueur qui était d’environ 5000 FCFA», peut-on lire.

Selon Josué Youmba, DG de l’APN, «toute infraction aux dispositions de la présente décision sera poursuivie et sanctionnée conformément à la règlementation en vigueur». Pour le journal, le DG de l’APN matérialise ainsi sa volonté d’imposer la transparence dans la tarification des prestations portuaires au Cameroun. L’APN évoque de plus en plus la création d’un observatoire des tarifs pratiqués sur les places portuaires du pays et en dehors. La mise en place de cet observatoire est présentée aux opérateurs comme un «outil de renforcement de la compétitivité des ports du Cameroun». Il devrait permettre d’avoir une «meilleure maîtrise des tarifs et coûts de passage portuaire», si l’on en croit le DG de l’APN.

«Le Cameroun ne saurait prendre le risque de ne pas homologuer ces tarifs, au regard du caractère de plus en plus exacerbé de la concurrence portuaire sur la façade atlantique de l’Afrique et de l’ambition du PAK qui veut se positionner comme un Hub de transbordement et une plateforme d’éclatement à l’échelle régionale», commente un cadre portuaire dans les colonnes du journal.

 

 

 

Géraldine IVAHA / cameroon-info.net

Aller en haut