Accueil / Mines & Energies / Canada: 900 000 $ pour améliorer la performance des mines

Canada: 900 000 $ pour améliorer la performance des mines

Canada: 900 000 $ pour améliorer la performance des mines
En matière d’amélioration du bilan énergétique des mines, le ministre Luc Blanchette a rappelé que quelques projets sont déjà évalués. Il a notamment cité l’éolienne de Glencore Canada à la mine Raglan, qui permet à celle-ci d’économiser 2,3 millions de litres de diesel chaque année, et le système de chauffage à la biomasse expérimenté par Hecla Québec à la mine Casa Berardi.

Près de 900 000 $ seront mis à la disposition du Groupe MISA, en charge du créneau d’excellence minier, pour doter toutes les mines du Québec des meilleures pratiques possibles et pour améliorer leur bilan énergétique.

Annoncée le 11 avril 2016 sur le site de la mine Westwood d’Iamgold par le ministre délégué aux Mines, Luc Blanchette, une première somme de 500 000 $ permettra au Groupe MISA, en collaboration avec le Mouvement québécois de la qualité, de développer un réseau d’experts en amélioration continue. Le Réseau Performance MINE se réunira ainsi trois fois chaque année, à raison de rencontres de deux jours.

Les meilleures pratiques des uns vont ainsi devenir les pratiques courantes de tous

Alain Beauséjour

«À tour de rôle, chaque corporation membre va faire visiter ses installations aux autres, leur présenter ses bons coups, mais aussi leur exposer ses défis. De la sorte, chacune pourra s’inspirer des réussites des autres afin d’installer le plus vite possible les meilleures pratiques chez elle», a expliqué Sylvain Morissette, surintendant en amélioration continue et en recherche et développement à la mine Westwood.

«Notre organisme va aussi recenser tous les problèmes d’opération et les traduire en projets-pilotes d’amélioration et d’innovation. Les meilleures pratiques des uns vont ainsi devenir les pratiques courantes de tous», a ajouté Alain Beauséjour, directeur du Groupe MISA.

westwoodRôle actif pour l’UQAT

Une dizaine de corporations minières ont accepté de faire partie du Réseau Performance MINE, parmi lesquelles Iamgold, Agnico Eagle, Glencore Canada Mine Matagami, Mines Richmont et Integra Gold.

«L’UQAT jouera aussi un rôle majeur, a fait savoir Christian Bourcier, vice-président aux opérations chez Mines Richmont et administrateur au Groupe MISA. En fait, on aimerait que l’amélioration continue spécifique au domaine minier devienne pour notre université régionale un champ d’expertise comme l’est devenu l’environnement minier.»

Réduire le recours aux énergies fossiles

Une deuxième tranche de 369 500 $ sera consacrée à l’amélioration du bilan énergétique des mines. «De 2000 à 2013, la consommation d’énergies fossiles par les entreprises de ce secteur a augmenté de 50 à 70 %», a rappelé le ministre Blanchette.

Le rôle du Groupe MISA consistera à identifier les meilleures technologies rendues à l’étape de la préfaisabilité et les mener à la préfaisabilité en les arrimant aux projets miniers. Une dizaine de technologies seront ainsi évaluées, et ce, autant dans la biomasse que l’éolien ou le solaire.

Patrick Rodrigue
lafrontiere.ca

Aller en haut