vendredi 07 mai 2021
Accueil / Finances / Capital-investissement: hausse constante du volume des transactions en Afrique

Capital-investissement: hausse constante du volume des transactions en Afrique

Capital-investissement: hausse constante du volume des transactions en Afrique
Financial and business graphs, Finance concept

Dans son rapport 2020 publié ce mardi 30 mars, l’Association africaine du capital-investissement et du capital-risque (AVCA), annonce que l’Afrique a connu une récession économique moins sévère que d’autres régions du monde face à la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé les chaînes d’approvisionnement mondiales et l’activité du marché.

Porté sur le suivi des données du capital-investissement en Afrique, le rapport évoque des retombées économiques précipitées par la crise de Covid-19, et indique que la valeur des transactions de capital-investissement privé (PE) a légèrement diminué à 3,3 milliards USD en 2020, contre 3,8 milliards USD en 2019. Cependant, le nombre de transactions au cours de la même période est passé de 230 en 2019 à 255 en 2020. Bien que la collecte de fonds en PE soit tombée à 1,2 milliard de dollars US lors des clôtures finales en 2020, contre 3,9 milliards de dollars US en 2019, l’aperçu de l’Association sur l’activité du secteur et les capitaux levés indique que l’appétit des investisseurs en PE africain est resté robuste avec 18,1 milliards USD de levée de fonds entre 2015-2020.

1257 transactions déclarées d’une valeur totale de 21,7 milliards USD ont eu lieu entre 2015 et 2020, surtout sur les secteurs des services financiers, les technologies de l’information et la consommation discrétionnaire qui ont attiré 47% des transactions en volume. L’Afrique australe a attiré le nombre le plus important de transactions (364), pour une valeur totale de 4,4 milliards de dollars américains, suivie de l’Afrique de l’Ouest avec 313 transactions, mais avec la valeur la plus élevée des transactions à 5,4 milliards USD. L’Afrique du Nord et de l’Est ont suivi avec 220 transactions à 3,6 milliards de dollars et 237 à 2,8 milliards de dollars respectivement.

Le rapport note également que le nombre de sorties d’EP est tombé à 33 en 2020, contre 44 en 2019. Ceci reflète, selon l’AVCA, la récession économique mondiale provoquée par la crise mondiale des soins de santé. Par ailleurs, le rapport prévoit une augmentation dans les entreprises de capital-risque et de capital-risque investissant activement à travers le continent tout au long de 2021.

Le rapport annuel de l’AVCA fournit également des données et des analyses sur la collecte de fonds, les transactions et les sorties de capital-investissement privé (PE) en Afrique en 2020, ainsi qu’un aperçu de l’activité de PE sur le continent de 2015 à 2020, et intègre aussi des projecteurs régionaux et des études de cas couvrant l’activité en Afrique australe, occidentale, septentrionale et orientale.

 

financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut