Accueil / Auto & Transports / Carlos Tavares donne quelques pistes sur son plan stratégique de PSA

Carlos Tavares donne quelques pistes sur son plan stratégique de PSA

Carlos Tavares donne quelques pistes sur son plan stratégique de PSA

Le patron de PSA a discrètement fourni quelques indices sur la teneur de son plan stratégique dont il donnera les orientations mardi 5 avril. Le plan produit pourrait être placé au coeur de son programme dans le cadre d’une “offensive sans précédent”. Il pourrait également se montrer plus ouvert à de nouveaux partenariats.

Ce n’était pas une simple présentation de nouveaux modèles que PSA organisait mercredi 30 mars à SevelNord… Le constructeur automobile français avait, certes, invités plus de 200 journalistes venus de l’Europe entière pour présenter ses nouveaux Peugeot Expert et Citroën Jumpy, les fourgons les plus vendus en Europe. En réalité, Carlos Tavares a profité de l’occasion pour tracer quelques pistes sur l’orientation de son nouveau plan stratégique qu’il doit présenter mardi 5 avril, baptisé Push to Pass.

Un plan produit très ambitieux

Sur les éléments de langage, le patron de PSA n’a pas cessé de marteler que son plan sera fondé sur une “croissance rentable”, tel un letmotiv à l’adresse des marchés. Entendez, fini les investissements hasardeux et les produits mal ciblés. Car de nouveaux produits, il sera enfin question chez PSA. Carlos Tavares devrait même en faire le cœur de son plan stratégique. A SevelNord, il a ainsi parlé d’une “offensive produit sans précédent chez PSA avec 28 nouveaux modèles dans les six prochaines années”. Plus tard, il a précisé que cinq nouveaux modèles seraient présentés dès cette année.

Une façon de répondre à l’intense activité produit de son concurrent direct, Renault, qui a lancé pas moins de 7 nouveaux modèles en deux ans, avec une intensification ces douze derniers mois. Il s’agit aussi de répondre aux critiques sur des plans produits en panne chez les trois marques de PSA (Peugeot, Citroën et DS). En renouvelant des gammes vieillissantes, le plan produit pourrait donc être un vrai levier de croissance organique.

PSA désormais ouvert à un partenariat?

Carlos Tavares pourrait également se montrer plus ouvert à des partenariats extérieurs. Répondant à des journalistes, il a ainsi déclaré: “Il y a toujours de la place pour une collaboration stratégique élargie”. En réalité, l’ancien de chez Renault s’était montré sur la réserve jusque-là quant à une telle perspective. Il a d’ailleurs rappelé : “c’est plus judicieux d’engager des discussions quand l’entreprise est en bonne santé”. Il a aussitôt ajouté : “c’est désormais le cas”.

Enfin, il s’est voulu confiant sur la mise en place d’un nouvel accord de compétitivité avec les partenaires sociaux. “Je n’ai pas de mots assez positifs pour qualifier” l’engagement de l’ensemble des partenaires sociaux dans les discussions passées, a-t-il déclaré devant les journalistes.

Le 5 avril, Carlos Tavares déroulera les grandes orientations de son plan stratégique qui doit succéder au plan Back to the Race qui était placé sous le signe du redressement financier. Cette fois, les investisseurs seront très attentifs aux moyens que se donnera la direction pour assurer une solide croissance organique d’un groupe jugé encore trop petit. D’autres aspects pourraient également être abordés comme la stratégie d’implantation à travers le monde: Iran? Inde? Les perspectives en Russie? Les investissements en Recherche & Développement dans les motorisations et les énergies alternatives pourraient également faire l’objet d’arbitrages décisifs pour le groupe. En attendant, quel que ce soit les annonces, Carlos Tavares a donné le ton: “la croissance sera rentable”. Verdict mardi!

Nabil Bourassi
latribune.fr

Aller en haut