Accueil / Développement / Cepex : mission d’hommes d’affaires tunisiens à Abidjan

Cepex : mission d’hommes d’affaires tunisiens à Abidjan

Cepex : mission d’hommes d’affaires tunisiens à Abidjan

Afin de booster les exportations tunisiennes multisectorielles en Afrique de l’Ouest, le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX)  organise une mission d’hommes d’affaires tunisiens à Abidjan, du 26 au 29 octobre 2016, dans les filières de la  production et du  montage  des composants automobiles ainsi  que les métiers connexes.

 

Le programme prévoit l’organisation de rencontres B to B entre les institutionnels privés tunisiens et leurs homologues ivoiriens, ainsi que des visites sur site. L’objectif de cette mission est de prospecter les opportunités qu’offre le marché ivoirien pour les pièces de rechange automobiles et d’initier des contacts d’affaires avec les professionnels et les intervenants en Côte d’Ivoire dans la perspective de renforcer et diversifier le partenariat et les exportations tunisiennes vers ce marché porteur.

Pour rappel, les exportations de la Tunisie vers la Côte d’Ivoire sont passées de 30,4 à 71,3 MD entre 2011 et 2015 une hausse de +29 % en cinq ans. ; les produits tunisiens exportés sur le marché ivoirien sont essentiellement le papier hygiénique, le ciment, les articles manufacturés, la semoule, le gypse, les médicaments, les machines et appareils mécaniques, l’huile d’olive, etc.

La Tunisie importe du cacao, des feuilles de bois, des bois sciés, du caoutchouc naturel, du coton et du poisson congelé.

En outre, la Côte d’Ivoire est un pays aux perspectives très prometteuses présentant des opportunités d’affaires réelles et c’est aussi un pays qui est un immense chantier de travail où les ouvrages se multiplient.

Parmi les secteurs porteurs de la Côte d’Ivoire, s’affichent l’infrastructure et le BTP, le recyclage des déchets plastiques pour la fabrication d’emballages, le recyclage de cartons et papier, la production de papier à base des déchets cellulosiques, l’agro-industrie, la grande distribution, le transport, la téléphonie et les filières des mines, énergies et pétrole.

 

 

 

leconomistemaghrebin.com

Aller en haut