Accueil / Tic & Telecoms / Cession de Tigo-Sénégal : La solution Wari group, tourne court !

Cession de Tigo-Sénégal : La solution Wari group, tourne court !

Cession de Tigo-Sénégal : La solution Wari group, tourne court !


[related_post themes="flat"] La perspective d’acquisition du deuxième opérateur de téléphonie mobile au Sénégal, Tigo-Sénégal par le groupe Wari de l’entrepreneur Sénégalais Kabirou Mbodje, a tourné court ! Millicom International Cellular (MIC) propriétaire de Tigo-Sénégal, annonce, dans un communiqué rendu public, le lundi 31 juillet 2017, qu’il « a exercé son droit de mettre fin à son accord de cession des opérations de Tigo au Sénégal au groupe Wari ».

 

Si on ne sait pas encore les raisons officielles de cette résiliation de l’accord signé en février dernier avec le groupe Wari, MIC qui n’entend pas marquer le pas dans sa stratégie de désengagement du marché africain, a déjà trouvé avec qui mener à bien la cession de Tigo-Sénégal. Aussi précise-t-il, qu’il « a signé un (nouvel) accord avec un consortium composé de NJJ Capital, le groupe Thelyum et Sofima pour lui céder les opérations au Sénégal ».

 

Les supputations vont actuellement bon train à Dakar où l’annonce, en février dernier, par Kabirou Mbodje, propriétaire du groupe Wari, de l’acquisition des opérations sénégalaises de Tigo avait suscité un vent de fierté, quant à la non-réalisation de la transaction. Et l’opinion la plus répandue fait état de doutes objectifs sur la capacité réelle du groupe Wari à mobiliser les 80 milliards de FCFA, prix de vente convenu de Tigo-Sénégal.

 

Ainsi donc, le consortium porté par les entreprises des milliardaires Xavier Niel (Free Telecom), Yerim Sow, (groupe Thelyum) et famille Hiridjee (groupe Axian) est le nouvel acquéreur. La perspective que le français Free Telecom prenne pied à Dakar n’est pas de nature à réjouir Orange-Sénégal, qui avec plus de 53% de part de marché, domine le marché sénégalais de la téléphonie mobile. Le Sénégal, nouveau théâtre de la guerre Free-Orange ?

                                                                                 La Rédaction

 

Aller en haut