mardi 20 octobre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / C’est officiel : Nvidia rachète Arm pour 40 milliards de dollars

C’est officiel : Nvidia rachète Arm pour 40 milliards de dollars

C’est officiel : Nvidia rachète Arm pour 40 milliards de dollars

Technologie : La somme sera payée 12 milliards de dollars en espèces et 21,5 milliards de dollars en actions Nvidia à Softbank. Cette opération permet au géant des processeurs graphiques de mettre la main sur le monde de la mobilité et des ordinateurs Apple. L’internet des objets n’est pas concerné par l’accord.

Nvidia a confirmé avoir acheté Arm à SoftBank dans le cadre d’un accord de 40 milliards de dollars. Les rumeurs en ce sens allaient bon train depuis le début du mois d’août 2020. Selon les termes de l’accord, Nvidia paiera à SoftBank 12 milliards de dollars en espèces, et 21,5 milliards de dollars en actions Nvidia, avec 5 milliards de dollars placés sous une clause d’indexation. Nvidia n’achètera pas la partie des services IoT (internet des objets) de Arm.

Les entreprises ont assuré qu’Arm resterait à Cambridge et que Nvidia émettrait 1,5 milliard de dollars de capital pour les employés d’Arm.

« Simon Segars et son équipe chez Arm ont construit une entreprise extraordinaire qui contribue à presque tous les marchés technologiques du monde », raconte Jensen Huang, fondateur et PDG de Nvidia. « En unissant les capacités informatiques de Nvidia avec le vaste écosystème de processeur d’Arm, nous pouvons faire progresser l’informatique du cloud, des smartphones, des PC, des voitures et de la robotique. »

« Nvidia conservera le nom et la forte identité de marque d’Arm »

Si la technologie d’Arm est déjà dominante dans les appareils mobiles, l’entreprise a récemment étendu sa portée à plusieurs autres domaines également. La société a franchi une étape importante dans le domaine des infrastructures en juillet dernier, lorsque le superordinateur japonais Fugaku est devenu le premier superordinateur alimenté par ARM à être qualifié d’ordinateur le plus rapide au monde. Et l’année dernière, la société a enfin réussi à s’imposer sur le marché des centres de données avec le lancement du processeur Graviton2, d’Amazon Web Services, basé sur Arm. De plus, Apple a annoncé cet été son intention de passer au Mac avec ses propres processeurs basés sur Arm.

Plus exactement, la firme à la pomme a détaillé la migration déjà bien engagée de MacOS vers ce qu’elle appelle « Apple Silicon », et que la plupart d’entre nous appellent la plateforme Arm. La société a passé les 30 dernières minutes de sa dernière keynote au WWDC à discuter de la manière exacte dont MacOS va migrer vers Arm. Comme la migration de PowerPC vers Intel il y a 15 ans, il y aura un moteur de traduction/migration Rosetta qui permettra aux applications basées sur Intel de fonctionner en émulation sur les puces Apple.

« Le modèle économique de Arm est brillant. Nous maintiendrons son modèle de licence ouverte et sa neutralité vis-à-vis des clients, en servant des clients dans n’importe quel secteur, dans le monde entier, et en élargissant encore le portefeuille de licences de propriété intellectuelle de Arm », explique M. Huang. « Nvidia conservera le nom et la forte identité de marque d’Arm. »

Réduction de dette

SoftBank vend Arm pour renforcer sa trésorerie dans le cadre d’un programme de réduction de la dette de 41 milliards de dollars. Début août, Arm annonçait son intention de se séparer de ses deux entreprises IoT Services Group (ISG), en les transformant en de nouvelles entités détenues et gérées par SoftBank. Cette décision permettra à Arm de se concentrer davantage sur son activité principale de propriété intellectuelle dans le domaine des semi-conducteurs.

SoftBank avait acquis Arm en 2016 pour 24,3 milliards de livres.

L’achat devrait immédiatement accroître les revenus de Nvidia et sa clôture devrait prendre dans 18 mois. L’accord Softbank / Nvidia doit être approuvé par les autorités réglementaires au Royaume-Uni, en Chine, aux États-Unis et dans l’Union européenne.

zdnet

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut