Accueil / Agro / CFIA Maroc : les fournisseurs de l’industrie agroalimentaire en piste pour la cinquième édt…

CFIA Maroc : les fournisseurs de l’industrie agroalimentaire en piste pour la cinquième édt…

CFIA Maroc : les fournisseurs de l’industrie agroalimentaire en piste pour la cinquième édt…

CFIA Maroc : les fournisseurs de l’industrie agroalimentaire en piste pour la cinquième édition à Casablanca

 

Elles seront plus de 300 entreprises marocaines et étrangères à exposer leurs machines et équipements lors de la cinquième édition biennale du Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) du 27 au 29 septembre à Casablanca.
Lancé en 2005, le Carrefour des fournisseurs des industries agroalimentaires (CFIA) du Maroc tient sa cinquième édition biennale du 27 au 29 septembre au Centre international de conférences et d’expositions de Casablanca (CICEC).

Un événement organisé par GL events Exhibitions, groupe international français intégré de la filière événementielle en partenariat avec la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) sous l’égide conjointe des ministères de l’industrie et de celui de l’agriculture. L’événement réunit dans un même lieu plus de 300 exposants qui viendront proposer leurs solutions aux 5000 visiteurs attendus.

Ce CFIA est la déclinaison marocaine du salon français annuel qui se tient à Rennes tous les ans. “Nous souhaitions créer cet évenement dans un pays où le secteur agroalimentaire a de nombreux atouts. La gastronomie marocaine est reconnue dans le monde entier et elle est encore trop peu exploitée sur le plan industriel. Des solutions existent pour que le Maroc se positionne de façon plus importante. Selon la Fédération nationale de l’agroalimentaire, seulement 15% de la production agricole nationale est exploitée en agroalimentaire. Ce qui laisse entrevoir des marges de progrès très importantes,” indique à L’Usine Nouvelle, Corinne Gillet, responsable de la communication du salon CFIA.

Quand à l’organisation du salon proprement dite “nous sommes dans la dernière ligne droite pour finaliser les dossiers qui ont pris du retard avec la récente fête de l’Aid. Nous avons bon espoir d’accueillir plus de 320 exposants. Et si l’an dernier, nous avons accueilli 4500 visiteurs, nous espérons cette année franchir la barre des 5000 visiteurs grâce à l’effort de promotion des exposants eux-mêmes” déclare à L’Usine Nouvelle Hichem Bennis, directeur du pôle salons à la CFCIM.

 

Cette cinquième édition qui s’étale sur 3700 m² verra parmi les animations proposées, les deuxièmes trophées de l’innovation qui récompenseront la créativité des fournisseurs au service des industriels dans cinq catégories, ingrédients et PAI, équipements et procédés, emballages et conditionnements, hygiène et qualité et stockage et manutention.

“Il faut noter cette année que nous accordons une place particulière à la supply chain et à toute l’industrie de la logistique, du stockage et de la manutention qui jouent un rôle capital dans le secteur des

industries agro-alimentaires” indique Hichem Bennis.

Outre le Maroc, les sociétés exposantes proviennent de France, Allemagne, Espagne, Belgique, Portugal, Tunisie, Italie, Suisse… “L’Egypte s’expose pour la première fois avec cinq entreprises. La Chambre de commerce de Dakar devrait nous aider à accueillir des entreprises sénégalaises” affirme Hichem Bennis.

Au niveau du marché, en dix ans, le chiffre d’affaires de la production alimentaire marocaine est passé de 87,3 milliards de dirhams (plus de 7 milliards d’euros) à 142,5 milliards de dirhams (près de 13 milliards d’euros), soit une croissance de 63% selon l’Office des changes marocain.

Au Maroc, les Industries agroalimentaires (IAA) représentent près de 30 % de la production industrielle totale. Aujourd’hui, le secteur mobilise plus de 143 000 emplois et représente 25% des emplois industriels.

Quant à l’inauguration du salon le 27 septembre, “le ministre de l’industrie Moulay Hafid Elalamy a confirmé sa venue, sous réserve de modification de dernière minute” annonce Hichem Bennis.

Nasser Djama / usinenouvelle.com

Aller en haut