Accueil / Finances / Chaînes de valeur agricoles : La BAD décaisse 35,19 milliards de FCFA pour le Togo

Chaînes de valeur agricoles : La BAD décaisse 35,19 milliards de FCFA pour le Togo

Chaînes de valeur agricoles : La BAD décaisse 35,19 milliards de FCFA pour le Togo
Crédit photo : BAD

Le ministre togolais de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, et la responsable-pays de la Banque au Togo, Khadidia Diabi, ont co-signé des accords de financement entre l’institution et la République du Togo, à hauteur de 35,19 milliards de FCFA. C’était en présence du ministre togolais de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Ouro-Koura Agadazi.

Le protocole porte sur un accord de don du Fonds africain de développement pour un montant de 3,67 milliards de FCFA ; d’un accord de prêt de 6,37 milliards de FCFA du même Fonds africain de développement ; et d’un accord de prêt d’un montant de 6,59 milliards de FCFA au titre de la Facilité d’appui à la transition du Groupe de la Banque africaine de développement.

D’un coût total de 35,19 milliards de francs CFA, dont 22 % assurés par des dons, le projet est financé à hauteur de 47 % par la Banque africaine de développement, de 28 % par la BOAD, de 17 % par le gouvernement togolais et de 8 % par la Fondation Seamaul. La mise en œuvre se fera sur une durée de cinq ans.

L’Agence de promotion et de développement des agropoles du Togo (APRODAT) est chargée de la mise en œuvre, dans une approche ciblant les chaines de valeur agricoles à travers un partenariat entre l’Etat (facilitateur et régulateur), le secteur privé (promoteur) et les organisations professionnelles agricoles.

Le projet vise à créer, au niveau de la région de la Kara, dans le nord du pays, les conditions favorables à l’investissement privé, dans la transformation des produits agricoles et la fourniture d’intrants et de services agricoles notamment.

 

La Rédaction

Aller en haut