Accueil / Finances / Chanel fortement impacté par les difficultés du marché du luxe

Chanel fortement impacté par les difficultés du marché du luxe

Chanel fortement impacté par les difficultés du marché du luxe

Le groupe Chanel, non côté en bourse, aurait fortement souffert, en 2015, de l’évolution récente des conditions du marché du luxe, selon l’agence Reuters qui a pu consulter les chiffres de ventes de Chanel International BV, déposés par le groupe auprès de la chambre de commerce d’Amsterdam.
Ces données, dont le périmètre n’est pas précisément défini, indiquent notamment un recul de 17% des ventes de Chanel International BV en 2015, à 6,24 milliards de dollars, un repli du résultat opérationnel de 23%, une baisse de la marge de 25,7% et un résultat net de 1,34 milliard de dollars, en recul de 7%.
Reuters cite, parmi les causes de ce ralentissement, le contexte international du marché «plombé par la chute du tourisme en Europe après les attentats qui ont frappé la France et la Belgique, le décrochage du marché de Hong Kong ou les récessions russe et brésilienne».
Peu de réactions en bourse sur LVMH (PA:LVMH), Hermès et L’Oréal
Les réactions à cette nouvelle sont limitées sur les autres groupes du secteur du luxe. Ainsi le titre LVMH restait proche de l’équilibre ce matin. Bien qu’impacté lui aussi par un environnement difficile, le groupe a publié des résultats supérieurs aux attentes au premier semestre, grâce à la croissance de la division Vins et spiritueux. Les analystes de Crédit Suisse réaffirmaient le 12 août leur recommandation de surperformance sur le titre, avec un objectif de prix relevé de 160 à 175 euros.
Hermès International (PA:HRMS) affichait un léger repli ce matin. Le groupe avait, pour sa part, enregistré au deuxième trimestre 2016 une croissance de ses ventes à changes constants légèrement supérieure aux prévisions du consensus, performance basée sur le bon comportement de la division Maroquinerie/Sellerie. Hermès international était resté prudent sur ses objectifs de ventes, « en raison des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde ».
Le titre L’Oréal (PA:OREP) progressait légèrement ce mardi. Jean-Paul Agon, président du groupe de cosmétiques, avait, au mois d’avril dernier, qualifié de « solide » le premier trimestre du groupe et confirmé ses objectifs annuels de « surperformer le marché cosmétique en 2016 ». La division des Produits grand public avait tiré les ventes de L’Oréal au premier trimestre. Jean-Paul Agon avait souligné un environnement économique et monétaire « volatil ». Il avait aussi confirmé que la division Luxe avait souffert d’un « marché très difficile à Hong Kong ». L’Oréal a, en juillet dernier, publié des résultats semestriels en légère hausse mais avait annoncé des provisions sur les marques Magic et Clarisonic. Les produits de luxe avaient maintenu une croissance des ventes de +5,6%.

 

investing.com

Aller en haut