jeudi 24 janvier 2019

Accueil / International / China National Tobacco veut coter une partie de ses activités à Hong Kong

China National Tobacco veut coter une partie de ses activités à Hong Kong

China National Tobacco veut coter une partie de ses activités à Hong Kong

Le plus grand fabricant de cigarettes du monde prévoit une introduction en Bourse de sa filiale internationale.

C’est un signe d’ouverture plutôt rare au sein d’une entreprise étatique chinoise. China National Tobacco, monopole public et premier fabricant de cigarettes dans le monde, a annoncé son intention d’introduire sa filiale internationale à la Bourse de Hong Kong, selon le document de base publié ce mercredi . L’IPO devrait être réalisée avec les banques d’investissement China International Capital Corp (CICC) et China Merchants Securities.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2018, la filiale concernée a généré un chiffre d’affaires de 651 millions de dollars, soit une baisse de 21 % par rapport à la même période l’année précédente. La division est notamment responsable de l’achat de feuilles de tabac à l’étranger à l’instar du Brésil et du Canada.

Pression sur le gouvernement chinois

Cette introduction en Bourse d’un géant du tabac s’effectue au moment même où les pressions s’accentuent sur le gouvernement face au taux élevé de cancers et de maladies liées au tabagisme dans le pays. La Chine, plus grand fabricant de tabac au monde mais aussi premier consommateur, est en effet accusé de ne pas faire assez dans la lutte contre le tabagisme compte tenu des recettes que le secteur engendre.

L’année dernière, les législateurs chinois ont demandé une augmentation des taxes sur les cigarettes afin d’empêcher les plus jeunes de fumer.

Selon le document de base de l’unité internationale de China National Tobacco, elle tire ses revenus principalement d’une majoration fixe de 6 % qu’elle applique à la fourniture de feuilles de tabac venues de l’étranger aux fabricants nationaux. Elle contrôle également les exportations de cigarettes.

Si China National Tobacco ne révèle pas ses chiffres globaux, en 2012, une banque dans laquelle elle détenait une participation révélait que la société avait réalisé à l’époque un chiffre d’affaires de 770,4 milliards de yuans, soit environ 98 milliards d’euros. Le géant produit quatre cigarettes sur dix dans le monde.

Jean-Philippe Louis
lesechos

Aller en haut