Accueil / Auto & Transports / Chine: les ventes de voitures rebondissent en mars

Chine: les ventes de voitures rebondissent en mars

Chine: les ventes de voitures rebondissent en mars

Les ventes de véhicules en Chine, premier marché automobile mondial, ont fortement rebondi en mars, a indiqué mardi une fédération professionnelle, grâce à une envolée spectaculaire des ventes de voitures individuelles.

Après plusieurs mois de forte hausse depuis l’automne 2015, les constructeurs chinois avaient enregistré en février un léger recul de leurs ventes, pénalisées par les longs congés du Nouvel an lunaire.

Mais ce reflux n’aura été que momentané: un total de 2,44 millions de véhicules ont été écoulés dans le pays le mois dernier, a détaillé l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), soit une hausse de 8,8% sur un an.

C’est très au-delà du 1,58 million d’unités vendues en février, et pas très loin des chiffres de janvier (2,5 millions de véhicules) dopés par une traditionnelle ruée des acquéreurs chez les concessionnaires avant le Nouvel an lunaire.

Le marché continue d’être porté par l’engouement pour les voitures individuelles: les ventes des automobiles équipées d’un moteur de cylindrée inférieure à 1,6 litre se sont à elles seules envolées en mars de 10,7% sur un an, à 1,46 million d’unités.

Ce qui signale une très nette accélération: les ventes sur ce type de véhicules n’avaient grimpé que de 5,5% sur un an durant les deux premiers mois de 2016 cumulés.

Plombé par des restrictions sur les immatriculations, l’assombrissement économique et les turbulences boursières, le marché automobile chinois avait connu en 2015 un brutal ralentissement avec des ventes de 24,6 millions de véhicules, en hausse de 4,7% seulement …très loin derrière le bond de 14% enregistré en 2013 et d’une progression de quasiment 7% en 2014.

Et ce, malgré un vigoureux rebond en fin d’année, encouragé par des mesures gouvernementales.

Soucieux de stimuler un secteur automobile toujours crucial pour la deuxième économie mondiale, Pékin avait ainsi mis en oeuvre début octobre une forte réduction de la taxe sur les achats de petites voitures individuelles.

Si les marques locales voient leurs parts de marché progresser — en particulier sur le créneau des SUV (4×4 urbains) –, les constructeurs étrangers continuent cependant de dominer largement le secteur via leurs coentreprises dans le pays.

Le géant américain General Motors (GM) a écoulé en Chine près de 300.000 unités en mars, un chiffre quasi-stable (-0,6%) sur un an, a-t-il annoncé.

afp/20minutes.fr

Aller en haut