Accueil / Finances / Citigroup veut financer la croissance en Afrique de l’Ouest à partir d’Abidjan

Citigroup veut financer la croissance en Afrique de l’Ouest à partir d’Abidjan

Citigroup veut financer la croissance en Afrique de l’Ouest à partir d’Abidjan
Khady Dior Ndiaye travaille au sein de Citi depuis 1997. Elle est diplômée de de l’Université Georgetown University, School of Foreign Services à Washington DC, et a également débuté un Executive MBA à HEC Paris.
Le groupe bancaire Citigroup compte développer des plans de financement pour les pays d’Afrique  francophone afin de leur permettre de bénéficier de la croissance économique la plus rapide de la région, selon Khady Dior Ndiaye, Directrice Générale de Citi Côte d’Ivoire et Directrice pour l’Afrique Francophone de l’Ouest et du Centre.
Pour ce faire, la banque basée à New York prévoit d’utiliser la Côte-d’Ivoire comme point d’appui pour  intervenir au Sénégal, au Cameroun, au Gabon et en République démocratique du Congo. La banque cible, par ailleurs, neuf autres pays dans lesquels elle sert des clients d’investissement et de banque d’entreprise sans avoir de bureau local.
 «Traditionnellement, dans ces pays, nous ne travaillions qu’avec des institutions financières, mais maintenant nous ciblons également le secteur public. Le Bénin, le Togo et le Burkina Faso ont des plans de développement énergiques et le secteur public a besoin de financement», a déclaré M. Ndiaye à la presse ivoirienne.
Toutefois, la banque précise qu’elle ne prévoit pas dans l’immédiat de se lancer dans la banque de détail dans la région ou ailleurs en Afrique subsaharienne, mais plutôt à travers des partenariats.
Amadjiguéne Ndoye
financialafrik
Aller en haut