Accueil / Bourse / Clôture Paris : le CAC40 glisse sous les 5.400 pts

Clôture Paris : le CAC40 glisse sous les 5.400 pts

Clôture Paris : le CAC40 glisse sous les 5.400 pts

LA TENDANCE

Le CAC40, qui s’est envolé de plus de 7% (soit un gain de près de 400 pts) depuis les résultats du premier tour de l’élection présidentielle française, a cédé à des prises de bénéfices ce lundi, au lendemain de la victoire, largement anticipée depuis un bon moment, d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République. L’indice parisien a ainsi clôturé en baisse de 0,91% en ce début de semaine, à 5.383 pts, dans des volumes importants pour un jour férié. Les investisseurs vont désormais devoir se concentrer sur les élections législatives de juin, qui s’annoncent complexes pour le mouvement “En Marche!” du nouveau Président.

De son côté, Wall Street, qui s’était encore affichée en hausse vendredi dernier, dans la foulée de chiffres de l’emploi américain meilleurs que prévu et de la victoire de Donald Trump sur le dossier de la réforme de l’Obamacare (adoption par la Chambre des représentants d’un projet d’abrogation), est orienté en légère baisse actuellement, dans une séance relativement calme… Du côté du pétrole, le baril WTI reste sous les 46$.

ECO ET DEVISES

L’indice américain des conditions du marché du travail pour le mois d’avril 2017, mesuré par la Fed, est ressorti à 3,5, contre un consensus de 1, après une lecture révisée à 3,6 pour le mois de mars (0,4 précédemment évalué pour le mois de mars).

“Le programme politique d’Emmanuel Macron est globalement favorable au profil de crédit de la France dans la mesure où il vise à relancer la croissance à moyen terme tout en poursuivant le processus graduel de consolidation de la dette”, a déclaré Moody’s Investors Service dans un rapport publié ce jour, au lendemain du deuxième tour de la présidentielle. L’issue des élections législatives de juin permettra toutefois de déterminer la capacité d’Emmanuel Macron à parvenir à un consensus sur le plan des réformes économiques et budgétaires.

Comme du côté des syndicats, Pierre Gattaz a salué la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, dans une vidéo postée sur son compte Twitter. Le leader du Medef a cependant rappelé la mission du prochain chef de l’Etat… “Nous attendons du prochain président de la République qu’il mène les réformes qui permettront aux Français de gagner, aux entrepreneurs de se développer en France et aux investisseurs étrangers de venir investir en confiance”, a-t-il fait valoir. Pour cela, le président du Medef réclame une simplification du droit du travail, une baisse de charges et une réforme de la fiscalité, mais aussi de la formation…

Bank of America Merrill Lynch a relevé ses prévisions de croissance économique pour la France suite la victoire d’Emmanuel Macron. La banque US table désormais sur une hausse de 1,3% du PIB en 2017, (+0,2 point par rapport à l’estimation précédente). Pour 2018, l’anticipation est rehaussée à 1,4%.

Sur le marché des changes, l’Euro vaut désormais 1,0925$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 45,9$ et le Brent s’affiche à 48,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sur le CAC40, Unibail-Rodamco grimpe de 1,8% avec Michelin (+0,3%) ou encore Carrefour (+0,4%).

* Euler Hermes monte de 1%. Le chiffre d’affaire d’Euler Hermes s’élève à 656,6 ME à fin mars, en baisse de 0,6% par rapport aux données publiées fin mars 2016. L’impact du taux de change est significatif pour certaines régions mais est globalement neutre au niveau du groupe. A taux de change constants, le chiffre d’affaires est en baisse de 0,7% par rapport à l’année dernière, les primes et les prestations de service ont diminué respectivement de 0,4% et 2,3%. Le résultat opérationnel ressort à 108,9 ME au premier trimestre 2017, contre 127,2 ME fin mars 2016. Une plus-value de 24,3 ME avant impôts avait été comptabilisée l’année dernière sur la vente des entités Bürgel en Allemagne. A fin mars 2017, le résultat net s’élève à 88,2 ME, en baisse de 12,8% par rapport au premier trimestre 2016. Cette variation s’explique principalement par la plus-value réalisée sur la vente du groupe Bürgel, partiellement compensée par l’amélioration du ratio combiné net sur ce premier trimestre 2017. Hors cet élément exceptionnel, le résultat net s’améliore de 11,9%.

* DBV Technologies (+0,1%). Le groupe a annoncé la présentation d’un poster préclinique mettant en évidence le potentiel thérapeutique de l’immunothérapie par voie épicutanée (EPIT) pour les maladies gastro-intestinales lors de la Digestive Disease Week (DDW) qui se tiendra à Chicago, Illinois, du 6 au 9 mai 2017. Le poster (Su1838), intitulé a été primé et présenté par le Dr David Dunkin, Professeur adjoint du Service de gastroentérologie pédiatrique au Mindich Child Health and Development Institute, à l’Icahn School of Medicine du Mount Sinai, New York, NY, le dimanche 7 mai de midi à 14h HNC. Dans un cadre expérimental, l’administration épicutanée de Viaskin contenant 100µg d’ovalbumine a joué un rôle dans l’induction des cellules T spécifiques de l’ova migrant vers le tube digestif et permettant de prévenir l’apparition de colites et d’iléites chez les souris par effet “bystander”. L’EPIT a démontré un effet sur l’augmentation la sécrétion de cellules Foxp3, LAP+ Tregs et de TGF-B chez les modèles animaux.

Ces résultats permettent d’envisager l’application clinique de l’EPIT dans le traitement de la maladie de Crohn. En février 2014, DBV Technologies et l’Icahn School of Medicine du Mount Sinai ont entamé un partenariat de recherche en vue d’étudier l’utilisation de la technologie Viaskin dans le traitement de la maladie de Crohn. En décembre 2015, des données précliniques supplémentaires appuyant l’application de Viaskin dans le traitement de la maladie de Crohn ont été présentées lors de la conférence sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (AIBD) organisée par la Crohn & Colitis Foundation of America qui s’est tenue à Orlando, en Floride.

* AccorHotels gagne 0,1%. L’Assemblée Générale des actionnaires du groupe AccorHotels, présidée par Sébastien Bazin, Président directeur général, s’est réunie vendredi à Paris. Les détenteurs de 73,34% des actions étaient présents ou représentés… Au cours de l’Assemblée Générale, Sébastien Bazin a présenté aux actionnaires les grands axes de la nouvelle stratégie de AccorHotels et mis en exergue les réalisations du Groupe en 2016. Parallèlement, Jean-Jacques Morin, Directeur Financier du Groupe, a souligné les performances financières record du Groupe en 2016, en particulier les niveaux de résultat d’exploitation à 696 millions d’euros et a également effectué un point sur l’activité du premier trimestre 2017.

L’Assemblée générale des actionnaires a décidé l’attribution d’un dividende de 1,05 euro par action avec pour chaque actionnaire la possibilité d’opter pour le paiement de la totalité du dividende en numéraire ou en actions avec une décote de 5%. Le dividende sera détaché le 12 mai 2017 et mis en paiement à compter du 6 juin 2017.

L’option pour le paiement du dividende en actions devra être exercée du 12 mai au 26 mai 2017 inclus. Au-delà de cette dernière date ou à défaut d’exercice de l’option, le dividende sera payé uniquement en numéraire. Le prix d’émission des actions qui seront remises en paiement du dividende est de 37,16 euros, égal à 95% du montant résultant du calcul de la moyenne des premiers cours cotés aux vingt séances de bourse précédant la date de l’Assemblée Générale, diminuée du montant du dividende. Les actions remises en paiement porteront jouissance à compter du 1er janvier 2017.

L’Assemblée Générale a renouvelé pour une durée de trois ans les mandats d’administrateurs de Iris Knobloch et Sébastien Bazin, et ratifié la cooptation des administrateurs Sheikh Nawaf Bin Jassim Bin Jabor Al-Thani, Vivek Badrinath et Nicolas Sarkozy. Il est précisé à cet égard que le mandat d’Iliane Dumas, administratrice représentant les salariés, a été renouvelé pour une durée de trois ans par l’organisation syndicale ayant obtenu le plus de suffrages aux élections professionnelles, conformément à l’article 12 des statuts de la Société. Toutes les résolutions agréées par le Conseil d’administration ont été adoptées. La résolution A, déposée par un groupe d’actionnaires, a obtenu 52,36% des voix exprimées et a donc été rejetée…

VALEURS EN BAISSE

* Les banques subissent des prises de bénéfices : Société Générale perd 2,5% avec Crédit Agricole (-0,7%) ou encore BNP Paribas (-1,5%).

* Sur le CAC40, Schneider Electric recule de 2,2% avec Saint-Gobain (-2,5%) ou encore LVMH (-1,8%).

* Ipsen (-1%). Le groupe a indiqué aujourd’hui avoir finalisé l’acquisition précédemment annoncée d’un portefeuille de cinq produits de santé grand public de Sanofi.

Le principal produit est Prontalgine, un analgésique pour le traitement des douleurs moyennes à sévères, commercialisé uniquement en France. Le portefeuille comprend également Buscopan, un antispasmodique (commercialisé en République tchèque, en Estonie, en Hongrie, en Lettonie, en Pologne et en Slovaquie), Suppositoria Glycerini, un laxatif, commercialisé en République Tchèque, et Mucothiol et Mucodyne, des expectorants pour les troubles de la sécrétion bronchique au cours des affections bronchiques aigües, respectivement commercialisés en Grèce et en Irlande.
Cette transaction renforce l’évolution du portefeuille de Santé Familiale en France et en Europe centrale, avec pour objectif stratégique de poursuivre le développement du modèle OTx dans la plupart des zones géographiques…

finance.orange.fr

Aller en haut