Accueil / Finances / Club Afrique Développement d’Attijariwafa Bank : 400 personnalités et hommes d’affaires réunis à Douala

Club Afrique Développement d’Attijariwafa Bank : 400 personnalités et hommes d’affaires réunis à Douala

Club Afrique Développement d’Attijariwafa Bank : 400 personnalités et hommes d’affaires réunis à Douala

Dans la dynamique de sa vision qui s’articule autour du plaidoyer économique au nom du secteur privé africain, de la mise en relation d’entreprise à entreprise et de la mise en réseau des banques de projets d’investissements, le Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa Bank a organisé début juin à Douala, au Cameroun une rencontre qui a réunis durant 48heures 400 personnalités et hommes d’affaires.

Organisée autour du thème :« Agro-industrie: potentiel et croissance économique », cette rencontre multisectorielle et de prospection a donné lieu à plus de 200 rencontres commerciales officielles tout secteur confondu. Les deux panels, portant l’un sur l’état des lieux du secteur privé et l’autre sur les opportunités d’investissement, ont permis à l’assistance d’avoir une idée de l’état des lieux du secteur, d’en définir la cartographie, de mesurer le poids des mesures incitatives initiées par l’Etat du Cameroun et d’avoir en définitive une liste des filières clés de ce secteur au Cameroun ainsi que les opportunités d’affaires concrètes qui en découlent.

La mission de prospection s’est poursuivie le samedi 3 juin 2017 par la visite de plusieurs usines à Douala, à Kekem et dans la bourgade de Penja. Cette rencontre intervient dans le sillage de la dynamique du Forum International Afrique Développement organisé par le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, sous l’égide de son actionnaire de référence la SNI. Depuis sa création en 2016, le Club Afrique Développement compte à ce jour plus de 400 membres, et dispose de représentations dans huit pays du continent. Notamment le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Tunisie, la République du Congo, le Gabon, le Mali et le Maroc.

Elisée B. avec Sercom Club Afrique Développement

abidjan.net

Aller en haut