Accueil / Développement / CMA CGM renforce sa présence au Cameroun

CMA CGM renforce sa présence au Cameroun

CMA CGM renforce sa présence au Cameroun

L’armateur international CMA CGM a inauguré jeudi 19 février 2015 sa nouvelle plateforme logistique à Douala (Cameroun) et annonce la création de CCIS, son entité dédiée au développement de solutions de transport terrestre. Signe d’offensive de sa stratégie de développement terrestre.

Le Groupe CMA CGM a inauguré le 19 février 2015, sa nouvelle plateforme logistique, le terminal 3CTC (CMA CGM Cameroun Container Terminal). Après seulement un an du lancement de sa plateforme au Sénégal, l’armateur international passe à l’offensive.

Opérationnelle depuis le 7 janvier 2015, la plateforme 3CTC, dont la concession a été attribuée pour une période de 25 ans, est située dans une zone stratégique entre la rocade de Douala et la zone portuaire, où elle occupe une superficie de 2 hectares.

Avec cette nouvelle plateforme, le Groupe CMA CGM offre à ses clients une gamme complète de prestations logistiques, entre autres le stockage de conteneurs, vides ou pleins, dans une zone sécurisée de 1200m2, l’acheminement des marchandises par transport terrestre, au Cameroun mais aussi vers le Tchad et la république Centrafricaine.

Cette plateforme selon les responsables du groupe vient renforcer la présence du Groupe au Cameroun.

Le Groupe CMA CGM a pris l’option de devenir un partenaire majeur du développement de ce pays.
L’ouverture de cette plateforme 3CTC illustre la stratégie de développement terrestre de CMA CGM. Signalons que le Groupe a ouvert l’an passé une plateforme à Dakar (Sénégal) et mis en place au cours des deux dernières années 14 hubs terrestres, créant des corridors de transport entre les pays de l’intérieur et les pays côtiers.

Rodolphe Saadé, Vice-Président du Groupe CMA CGM, est optimiste : «Cette inauguration marque notre volonté de nous renforcer en Afrique et de développer notre activité logistique et terrestre. Elle témoigne aussi de notre souhait d’être un partenaire majeur du développement économique du Cameroun. »

Par Ismael AIDARA, Rédacteur en chef
lesafriques.com

Aller en haut