jeudi 23 mai 2019
Accueil / Développement / Coca-Cola rachète la part d’Ab InBev dans une filiale africaine pour 3,2 mrd USD

Coca-Cola rachète la part d’Ab InBev dans une filiale africaine pour 3,2 mrd USD

Coca-Cola rachète la part d’Ab InBev dans une filiale africaine pour 3,2 mrd USD

Bruxelles (awp/afp) – Le géant des boissons non-alcoolisées Coca-Cola va racheter la participation du brasseur AB InBev dans sa filiale Coca-Cola Beverages Africa (CCBA) pour 3,15 milliards de dollars, ont annoncé mercredi les deux groupes dans un communiqué.

En fusionnant fin septembre avec son rival SABMiller, le belgo-brésilien AB InBev avait récupéré la participation du brasseur britannico-sud-africain dans la filiale africaine de Coca-Cola. SABMiller, qui effectuait une bonne partie de l’embouteillage du célèbre soda à l’échelle internationale, y détenait une part majoritaire de 54,5%.

Coca-Cola avait annoncé en octobre son intention « d’exercer son droit » de racheter cette participation.

L’opération couvre l’Afrique du Sud, la Namibie, le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, l’Ethiopie, le Mozambique, le Ghana, Mayotte et les Comores, est-t-il précisé dans le communiqué.

Les deux entreprises ont également « conclu un accord de principe » pour que Coca-Cola acquière « les intérêts d’Ab InBev dans les opérations d’embouteillage en Zambie, au Zimbabwe, au Botswana, au Swaziland, au Lesotho, au Salvador et au Honduras pour un montant non divulgué ».

Coca-Cola « prévoit de conserver tous ces territoires temporairement jusqu’à ce qu’ils puissent être refranchisés avec d’autres partenaires », est-il souligné.

L’entreprise américaine « poursuit les négociations » avec un certain nombre de partenaires « hautement qualifiés et intéressés par la mise en bouteille sur ces territoires », a déclaré son PDG Muhtar Kent, cité dans le communiqué.

« Nous allons poursuivre notre plan stratégique à long terme dans ces importants marchés en croissance », a-t-il ajouté.

Les entreprises espèrent conclure les opérations d’ici la fin de l’année 2017.

afp/fr
romandie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut