vendredi 07 mai 2021
Accueil / Auto & Transports / Comment Vincent Bolloré a remporté le contrat du port de Tema

Comment Vincent Bolloré a remporté le contrat du port de Tema

Comment Vincent Bolloré a remporté le contrat du port de Tema

Investissement surévalué et part de l’État ghanéen réduite. Selon un rapport confidentiel, les termes de la concession remportée par le groupe de l’homme d’affaires français sont biaisés en défaveur d’Accra.

Le port ghanéen de Tema, 18e et dernier-né des ports gérés par le groupe de Vincent Bolloré en Afrique de l’Ouest, est exploité dans le cadre d’une coentreprise détenue à 70 % par le gouvernement ghanéen et Meridian Port Services (MPS), elle-même coentreprise entre Bolloré Transport and Logistics et APM Terminals.

Renégociation immédiate et soigneuse

Selon ce document, dont Africa Confidential a rendu publique une copie, Bolloré et ses partenaires auraient, en doublant l’estimation de l’investissement prévu, obtenu 832 millions de dollars d’exonérations fiscales, réduisant ainsi le montant reçu par le gouvernement ghanéen au cours de la procédure de gré à gré. Ils auraient aussi réduit « subrepticement » la participation du gouvernement ghanéen au sein de la coentreprise – passée de 30 % à 15 %.

Des conditions « gravement préjudiciables au gouvernement et au peuple ghanéens », indiquait le rapport, qui préconisait une renégociation immédiate et soigneuse. Mais près de trois ans après la remise du document aux membres du gouvernement, il semblerait que ces conseils n’aient pas été suivis d’effet.

Au cours de son enquête, Africa Confidential a contacté Titus-Glover, qui avait présidé la commission d’enquête ayant réalisé le rapport. Ce dernier a décliné la demande d’entretien, renvoyant les journalistes à son supérieur, le ministre des Transports Kwaku Ofori Asiamah. « Nous avons envoyé au ministre une liste de questions mais n’avons reçu aucune réponse », précise le média britannique.

Le journal s’est également heurté au silence de Mohammed Samara et de Frank Ebo Brown, respectivement directeur général et avocat de MPS. Concernant le groupe Bolloré, Africa Confidential explique avoir eu une confirmation de la bonne réception des questions envoyées, mais aucune réponse à ces dernières.

L’infrastructure portuaire de Tema, située à environ 25 km de la capitale Accra, dessert l’arrière-pays du Burkina Faso et du Mali. Son nouveau terminal à conteneurs, dont le coût est estimé à 1 milliard d’euros, a lancé ses activités fin juin 2019.

 

jeuneafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut