jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Développement / Commerce mondial : les prévisions de reprise pour 2021 réduites à 7,2% malgré un regain d’optimisme cette année (OMC)

Commerce mondial : les prévisions de reprise pour 2021 réduites à 7,2% malgré un regain d’optimisme cette année (OMC)

Commerce mondial : les prévisions de reprise pour 2021 réduites à 7,2% malgré un regain d’optimisme cette année (OMC)

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a actualisé ses prévisions sur les échanges commerciaux dans le monde. Elle prévoit désormais une reprise moins importante du commerce de marchandises de 7,2% en 2021 contre un rebond de 21,3% initialement prévu.

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a dévoilé le 6 octobre, ses dernières prévisions relatives aux échanges commerciaux dans le monde dans un contexte marqué par les effets de la pandémie de covid-19.

Selon l’institution, le volume du commerce mondial des marchandises devrait connaître une hausse de 7,2 en 2021, soit des estimations plus pessimistes que celles d’avril qui indiquaient une croissance de 21,3% l’année prochaine.

Ces dernières estimations de l’OMC ont été établies sur la base du scénario de « faible reprise » du commerce mondial de marchandises. La raison avancée est qu’il est fort possible que la faible reprise du commerce soit insuffisante pour que celui-ci retrouve la tendance antérieure à la pandémie.

Le gonflement de la dette publique pourrait également peser sur la croissance du commerce et du PIB à plus long terme. Bien qu’il soit peu probable que les pays riches soient confrontés à des crises de la dette souveraine du fait de politiques de relance budgétaire, les pays pauvres risquent de trouver très lourde la facture liée à l’accroissement de la charge de leur dette.

Les déficits budgétaires pourraient aussi influer sur les balances commerciales en réduisant l’épargne intérieure et en creusant les déficits commerciaux dans certains pays.

Un regain d’optimisme pour 2020

D’après les données actuelles, la baisse prévue pour l’année en cours serait moins importante que les 12,9% attendus au titre du plus optimiste des deux scénarios présentés dans la prévision sur le commerce établie par l’OMC en avril.

L’Organisation prévoit désormais une baisse de 9,2% du volume du commerce mondial des marchandises pour 2020, suite aux bons résultats commerciaux enregistrés en juin et juillet, lorsque les mesures de confinement ont été assouplies et que l’activité économique s’est accélérée. Ce qui a redonné un peu d’optimisme quant à la croissance globale du commerce.

Toutefois, souligne l’OMC, « ces estimations sont sujettes à un degré d’incertitude exceptionnellement élevé dans la mesure où elles dépendent de l’évolution de la pandémie et des réponses apportées par les gouvernements ».

Le rythme de l’expansion pourrait en effet, ralentir fortement une fois que la demande aura été épuisée et que les stocks des entreprises auront été reconstitués, estime l’institution. Des résultats plus négatifs sont donc possibles en cas de résurgence de la covid-19 au quatrième trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut