Accueil / Finances / Communiqué de presse sur les résultats financiers de fin d’exercice

Communiqué de presse sur les résultats financiers de fin d’exercice

Communiqué de presse sur les résultats financiers de fin d’exercice

Communiqué de presse 1: UBA maintient sa dynamique de croissance avec NGN 290 milliards de revenus bruts en 2014.

United Bank for Africa (UBA) Plc a publié l’ensemble des résultats audités de l’exercice 2014 qui montrent que la consolidation de ses opérations en Afrique et le renforcement de sa productivité à travers le Groupe alimentent la dynamique de croissance de la Banque. Les résultats de la Banque panafricaine, publiés mercredi à la Bourse du Nigeria (NSE : Nigerian Stock Exchange), montrent une croissance de 10% des revenus bruts de la Banque qui s’établissaient à NGN 290 milliards.

Dans d’autres indices, la Banque a enregistré un bénéfice avant impôts de NGN 56,2 milliards et un bénéfice après impôts de NGN 48 milliards. Les revenus ont connu une hausse à la fois grâce aux revenus issus des intérêts et d’autres intérêts, ce qui met en exergue la diversification et la stabilité de la base des revenus de la Banque. Les revenus issus des intérêts ont progressé de 5,91% s’établissant à NGN 197 milliards en décembre 2014 contre NGN 186 milliards en décembre 2013, tandis que les revenus non issus des intérêts ont augmenté de 18,17% s’établissant à NGN 93,3 milliards contre NGN 79,0 milliards l’année précédente.

Le Directeur Financier du Groupe (GCFO), Ugo Nwaghodoh, a, avec beaucoup d’optimisme, fait comprendre que la Banque continuera d’enregistrer une augmentation constante et soutenue de sa rentabilité en misant sur les ressources stables à faible coût ainsi que les possibilités croissantes sur les marchés cibles de la Banque au Nigeria et en Afrique.

“La performance des filiales africaines de la Banque a été stimulée par la croissance des ventes-croisées des produits et un certain nombre d’autres initiatives stratégiques. Pendant que nous réalisons une masse critique sur le marché africain, nous entrevoyons une augmentation des revenus en accord avec la diversification de nos activités à travers l’Afrique”, a expliqué Nwaghodoh.

Les dépôts de la clientèle de la Banque au cours de la période sous revue sont restés stables à NGN 2,17 milliards de dollars en 2014. Portée par cette stabilité, UBA a renforcé son appui aux entreprises sur le continent en augmentant son portefeuille de prêts de 14% soit NGN 1,072 milliard de dollars en 2014.

“Nous avons élargi notre portefeuille de prêts sans compromettre la position de la Banque sur la qualité des actifs. Notamment, le ratio des créances en souffrance demeure l’un des meilleurs du secteur, soit 1,6%, dans la mesure où nous avons élargi les actifs à risque de façon responsable, en accord avec l’appétit du risque et les marchés cibles définis par la banque”, a déclaré le DG du Groupe, Phillips Oduoza.

UBA a également pu, de manière significative, augmenter les fonds propres de 13% soit NGN 265 milliards en 2014 contre NGN 235 milliards en 2013, avec un ratio d’adéquation des capitaux propres au-dessus des exigences réglementaires. “Nous allons tirer parti de notre capitalisation adéquate et des liquidités disponibles pour gagner des parts de marché dans les secteurs d’activités cibles”, a déclaré M. Oduoza.

UBA a également annoncé un plan de paiement en numéraire d’un dividende de NGN 0,10 par action dans un souci, selon le Conseil, de faire refléter efficacement l’équilibre entre la distribution des bénéfices aux investisseurs à court terme et l’engagement de création d’une valeur durable à long terme pour tous les actionnaires.

“Pour arriver à la proposition de NGN 0,10 de dividende par action, le Conseil a examiné un certain nombre de facteurs parmi lesquels, les attentes des actionnaires en termes de dividendes, les exigences de capital pour les opportunités de croissance et le renforcement croissant des exigences réglementaires relatives aux fonds propres sous Bâle II. Le Conseil a décidé en faveur de la rétention de bénéfices relativement plus élevés afin de renforcer la base de capital, en ligne avec l’objectif stratégique de croissance de la part de marché de la Banque dans tous les secteurs d’activités. Nous restons déterminés à créer une valeur durable à long terme pour tous les actionnaires”, a déclaré M. Oduoza.

United Bank for Africa Plc est l’une des institutions financières de premier plan en Afrique, offrant des services bancaires à plus de 8 millions de clients dans 605 agences réparties dans 19 pays africains et dans trois centres financiers internationaux. Avec une présence à New York, Londres et Paris, UBA relie les particuliers et les entreprises à travers l’Afrique en leur offrant des produits et services innovants sur l’ensemble des segments de marché.

ecodafrik.com

Aller en haut