Accueil / Tic & Telecoms / Conflit ouvert entre les actionnaires de Vodafone Cameroun

Conflit ouvert entre les actionnaires de Vodafone Cameroun

Conflit ouvert entre les actionnaires de Vodafone Cameroun

La sérénité ne semble plus de mise entre les actionnaires du fournisseur d’accès internet Vodafone Cameroun, que sont les sociétés Northwave Sarl et Afrimax Group.

C’est du moins ce que révèle un avis de recherche diffusé sur les réseaux sociaux en fin de semaine dernière, et qui révèle l’existence d’un contentieux entre le directeur général, le directeur financier et le Chief Officer de Vodafone Cameroun, d’une part, et la société Northwave Sarl, d’autre part, dont le rachat par Afrimax Group a donné naissance à Vodafone Cameroun.

Bien que Vodafone Cameroun, dans une note officielle, qualifie de «non fondées» les accusations de «blanchiment de capitaux» ou encore de «financement du terrorisme» portées contre ses trois responsables susmentionnés, et en dépit de ce que l’entreprise révèle que l’avis de recherche publié sur les réseaux sociaux a été finalement «annulé», Vodafone Cameroun ne dément cependant pas l’existence d’une procédure judiciaire déclenchée par la gérante de Northwave Sarl, Halimatou Hassana. Toute chose qui révèle au moins la détérioration des rapports entre les actionnaires de Vodafone, au Cameroun.

Pour rappel, cet opérateur de l’internet est arrivé sur le marché camerounais en 2016, à la faveur d’un accord de franchise conclu avec la société Northwave Sarl, détenue à 100% par Afrimax Group. Vodafone Cameroun commercialise les services de 4G LTE uniquement dans les villes de Yaoundé et Douala, qui représentent à elles seules plus de 80% du marché des télécoms du pays.

BRM
agence ecofin

Aller en haut