Accueil / Développement / Conforama prêt à surenchérir pour s’emparer de Darty

Conforama prêt à surenchérir pour s’emparer de Darty

Conforama prêt à surenchérir pour s’emparer de Darty

L’enseigne d’ameublement envisage une possible offre en numéraire sur Darty, selon le Financial Times. Mais ce dernier pourrait être racheté par la Fnac pour plus de 850 millions d’euros. Le groupe d’Alexandre Bompard espère clore l’acquisition pour “mi-2016″.

Conforama, la chaîne d’ameublement française détenue par le groupe Steinhoff International, est entrée en contact avec Darty et a déposé une “offre conditionnelle” de rachat, renchérissant sur une proposition concurrente de la Fnac effectuée en novembre.
Conforama propose 125 pence par action en numéraire, explique Darty dans un communiqué publié mercredi 2 mars.

Conforama, qui détient 285 magasins en Europe, veut associer son offre dans l’ameublement à celle de Darty dans l’électroménager et les téléviseurs notamment, rapportent des sources relayées par le Financial Times, mercredi 2 mars.

Darty a annoncé étudier actuellement la proposition de Conforama, mais demande une offre ferme de la part de ce dernier:

“Une prochaine annonce sera faite en temps voulu sur le délai dans lequel Steinhoff devra (…) soit annoncer une intention ferme de faire une offre sur Darty (…) ou soit annoncer qu’elle n’a pas l’intention de faire d’offre.”

Clôture de l’acquisition de Darty par la Fnac prévue pour “mi-2016″

Pour rappel, la Fnac est déjà prêt à mettre plus de 850 millions d’euros pour s’emparer de Darty. Le groupe dirigé par Alexandre Bompard a déposé une offre ferme en novembre.

La proposition de transaction prévoit que les actionnaires du groupe de distribution de produits électroménagers recevront 1 action Fnac pour 37 titres Darty ou une alternative partielle en numéraire d’un montant maximum de 95 millions d’euros. Les actionnaires de Darty devront aussi rendre une décision sur ce rapprochement au cours d’une assemblée générale. Pour l’instant, sauf nouveau délai éventuel, la clôture de l’acquisition est prévue pour “mi-2016″.

latribune.fr

Aller en haut