Accueil / Mines & Energies / Construction du barrage de la renaissance en Ethiopie : l’Egypte préoccupée

Construction du barrage de la renaissance en Ethiopie : l’Egypte préoccupée

Construction du barrage de la renaissance en Ethiopie : l’Egypte préoccupée

L’Egypte a réitéré sa préoccupation vis à vis de la construction par l’Ethiopie du barrage de la Renaissance sur le Nil bleu, indiquant que sa part des eaux du fleuve ne peut faire l’objet d’aucune discussion ou négociation.

S’exprimant lundi dans la province de Charqia, le ministre Egyptien de l’irrigation et des ressources hydriques, Houssem Al Maghazi, a dit partager la préoccupation des populations au sujet de la construction de cet ouvrage sur le Nil bleu lequel fournit chaque année à l’Egypte 85% de sa part en eau.

Il a indiqué que les négociations sur le barrage de la renaissance, prévue samedi prochain au Caire, plancheront sur les divergences entre les bureaux de consultation chargés de la mise en œuvre du projet, ajoutant que toutes les solutions de nature à mettre un terme à ce différend seront examinées.

Construit dans la région de Benishangul Gumuz, près de la frontière avec le Soudan, le barrage dont l’inauguration est prévue en 2016, sera le plus grand d’Afrique, avec une capacité de 6.000 Mégawatts, soit l’équivalent de six centrales nucléaires.

radioalgerie.dz

Aller en haut