Accueil / Finances / conton mali : 7 banques Maliennes s’engagent pour près de 20 milliards f cfa…

conton mali : 7 banques Maliennes s’engagent pour près de 20 milliards f cfa…

conton mali : 7 banques Maliennes s’engagent pour près de 20 milliards  f cfa…

Extension du potentiel d’égrenage du coton malien : Un pool de 7 banques Maliennes s’engage pour près de 20 milliards de FCFA

 

La capacité d’égrenage de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) va bientôt augmenter de 120 000 tonnes supplémentaires, avec la construction de deux nouvelles usines à Kadiolo et à Kimparana et la rénovation de trois autres unités industrielles à Sikasso, Dioila et Koumantou.

 

Pour donner corps à cette nouvelle vision, le géant du coton a signé dans les locaux de la Banque de Développement du Mali (BDM – SA), le jeudi 25 août 2016, avec un pool bancaire local conduit par la BDM-SA, une Convention de financement.
D’un montant d’environ 20 milliards de FCFA, la signature de cette Convention permettra non seulement à la CMDT d’étoffer et de moderniser son parc industriel, afin d’améliorer l’outil de production, mais aussi de donner un nouvel essor au développement de la filière cotonnière, dont les prévisions pour la campagne 2016 – 2017 devraient sans nul doute permettre à notre pays de récupérer la première place de producteur africain de coton.
Elle entre en droite ligne du Programme de relance de la culture du coton, contenu dans le Programme de développement stratégique de la filière coton, et qui prévoit une production de 800 000 tonnes de coton graine et de 3 millions de tonnes de céréales sèches à l’horizon 2018.
Rappelant que la couverture des besoins financiers de son institution, tant pour le crédit de campagne que pour le crédit intrants, a été toujours assurée à la grande satisfaction de la Direction de la CMDT par les institutions financières maliennes, Modibo Koné, l’Administrateur Général de la Compagnie, a expliqué que l’autre partie de cet ambitieux programme d’extension du potentiel d’égrenage de la CMDT a fait l’objet d’un prêt accordé par la BOAD pour un montant de 15 Milliards de FCFA.
Aussi, a-t-il assuré qu’un entretien efficace serait fait des équipements financés, avant de remercier toutes les institutions financières qui se sont engagées à soutenir la CMDT.
Pour Amadou Sidibé, Directeur général de la BDM-SA, ces deux nouvelles usines et la rénovation de trois (3) autres sont des moyens efficaces pour le maintien de la qualité du coton malien, qui est actuellement très prisé par tous les négociants internationaux.
Dans son intervention, il a félicité le management et les équipes techniques de la CMDT pour avoir conçu ce projet de grande envergure, qui aura sans nul doute un impact plus que significatif sur le tissu industriel et économique malien.
Il faut signaler que les banques parties à la Convention sont la Bank Of Africa, Ecobank, la BICIM, la Banque Atlantique Mali, Coris Bank Mali et la BDM-SA comme chef de file. Enfin, il faut noter que la capacité d’égrenage de la CMDT est actuellement de 575 000 tonnes.
Au terme de ces travaux de modernisation, qui vont porter sur les usines de Sikasso II, Dioila et Koumantou, et la construction de deux nouvelles usines à Kadiolo et à Kemparana, la CMDT ambitionne d’égrener annuellement environ 700 000 tonnes de coton graine.

 

Yaya Samaké / malijet.com

Aller en haut