Accueil / Développement / Coopération : la BEI passe à la vitesse supérieure

Coopération : la BEI passe à la vitesse supérieure

Coopération : la BEI passe à la vitesse supérieure

Acteur majeur du développement sur le continent, la Banque européenne d’investissement se rapproche des organisations bilatérales pour gagner en efficacité.

Peu connue en Afrique, la banque publique de l’Union européenne y est pourtant l’un des plus importants acteurs du développement, avec 2,2 milliards d’euros consacrés par an au continent, dont 54 % à l’Afrique du Nord. Au sud du Sahara, elle surclasse le français Proparco (509 millions d’euros en 2016) et ne cède que de peu face à l’allemand KfW Development Bank (1,3 milliard). « L’Afrique, où nous sommes présents depuis les années 1960, représente un tiers de notre activité à l’extérieur de l’Union européenne », explique Ambroise Fayolle, vice-président chargé de l’Afrique de l’Ouest et du Pacifique.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut