Accueil / Développement / Coopération sud-sud: La Tunisie en prospection sur le secteur Meubles en Côte d’Ivoire

Coopération sud-sud: La Tunisie en prospection sur le secteur Meubles en Côte d’Ivoire

Coopération sud-sud: La Tunisie en prospection sur le secteur Meubles en Côte d’Ivoire

« La Tunisie est la meilleure en Afrique du Nord, dans le secteur du bois et de l’ameublement. Elle exporte, même en Europe et dans les pays magrébins »

Une vingtaine d’opérateurs économiques tunisiens séjourne, depuis dimanche, à Abidjan. Ces hommes d’affaires, évoluant dans le secteur Meubles, prennent part à une mission de prospection de quatre jours (du 15 au 19 octobre) en Côte d’Ivoire, à l’initiative de l’Ambassade de Tunisie en Côte d’Ivoire, en collaboration avec plusieurs entreprises tunisiens.

Au cours d’un panel organisé, lundi, à l’hôtel Azalaï, à Marcory, Sem. Mohamed Nawfel Labidi, Ambassadeur de Tunisie en Côte d’Ivoire, a souligné que cette mission a pour but, de connaître les besoins du marché du Meuble en Côte d’Ivoire, identifier les possibilités d’approvisionnement du marché tunisien en bois ivoirien, optimiser les possibilités de partenariat industriel et commercial entre la Tunisie et la Côte d’Ivoire dans le secteur des meubles.

« Les pays africains doivent coopérer dès maintenant, car, l’avenir du monde, c’est l’Afrique. La Côte d’Ivoire a un gisement, un potentiel de bois qui doit être capitalisé, et valorisé davantage », a-t-il souligné. Avant d’ajouter que son pays peut servir le secteur Meuble en Côte d’Ivoire, à travers son expertise, qui peut être utile à la Côte d’Ivoire.

« La Tunisie est la meilleure en Afrique du Nord, dans le secteur du bois et de l’ameublement. Elle exporte, même en Europe et dans les pays magrébins. Elle peut partager son expérience et son expertise avec la Côte d’Ivoire, en recrutant une main d’œuvre locale, et en initiant des formations techniques et professionnelles au profit des jeunes », a-t-il poursuivi. Il a en outre, affirmé que la Tunisie milite pour son intégration à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

A l’intention de ses compatriotes tunisiens, l’Ambassadeur a indiqué que la Côte d’Ivoire est un marché porteur. Mais hautement concurrentiel. « Il est très important pour vous d’avoir des partenaires ivoiriens. La réussite ici, n’est pas difficile, mais elle a besoin de persévérance ». Le panel a été suivi de rencontres B2B entre opérateurs tunisiens et ivoiriens du secteur. Au nombre des participants, côté ivoirien, figure, le vice-président du groupement interprofessionnel des artisans de Côte d’Ivoire, Eric Effry.

CASIMIR DJEZOU
fratmat

Aller en haut