Accueil / Finances / Coris Days à Gaoua : Trois jours d’intimité entre une banque et sa clientèle

Coris Days à Gaoua : Trois jours d’intimité entre une banque et sa clientèle

Coris Days à Gaoua : Trois jours d’intimité entre une banque et sa clientèle

C’est parti pour les Coris Days 2017 ! Gaoua, Capitale du Sud-Ouest accueille le Président Directeur Général du Groupe Coris, Idrissa Nassa et sa délégation constituée des instances dirigeantes de la banque. De Founzan, en passant Dano Broum-Broum, Diébougou et Gaoua, c’est véritablement aux pas de course accompagnée d’une pléthore d’activités sociales que la famille « corisienne » a entamé officiellement les Coris Days 2017.

 

Les Coris Days 2017 sont une occasion pour les instances dirigeantes de la banque Coris Bank International de communier avec les populations de Gaoua. Il s’agit aussi selon le PDG du Groupe Coris, Idrissa Nassa d’une rencontre annuelle des autorités coutumières, administratives ainsi que des opérateurs économiques de Gaoua. Le mot d’ordre cette année est « Accélérer la croissance économique de la région du Sud-Ouest » et ces multiples potentialités avec Coris Bank International.

coris-days2

A Founzan à quelques kilomètres de la ville de Dano, la délégation a rendu visite à un groupement de femme bénéficiant d’une ligne de crédit Coris Bank International par le biais du warrantage. De l’avis de La Présidente de la Coopérative de Prestation de Services Agricoles (COPSA-C), structure faitière des groupements de femme de la région, Félicité Kambou, le partenariat CBI et la COPSA-C aux bons fixes. Débuté en 2014 a-t-elle expliqué, à l’instar de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, la CBI est la seule institution bancaire à ce jour à leur apporter un prêt variant entre 60 à 80 millions pour le préfinancement des activités rémunératrices de revenu des femmes en période de saison sèche grâce au modèle du warrantage. Mme Kambou après avoir louer tout le prestige de la banque a fait visiter un magasin d’une capacité de 60 tonnes de céréales offert par la banque. Après des échanges avec la population de Founzan, cap a été mis sur Dano.

coris-days-1

A Dano, la délégation de la banque a posé trois actes essentiels. Il s’agit de la cérémonie officielle de jet d’eau d’un forage financé à hauteur de 10 millions par la banque au bénéfice de la population de Dano. Arguant que le l’eau potable est une nécessité à Dano, le PDG Nassa a souhaité une gestion efficiente du joyau mais aussi une meilleure collaboration entre la banque et les communautés locales. Après la visite de l’Agence Coris Bank de Dano, la délégation a rendu une visite de courtoisie au chef de canton de Dano.

A Diebougou et à Broum-Broum, la délégation a marqué un arrêt le temps de quelques minutes d’échanges entre le Président de la CBI et les petits commerçants, les revendeurs d’unités, les transporteurs, et les grilleurs de viandes installés en bordure de voie. Ce, dans l’obtique de sonder la connaissance de la banque par la population. Cet exercice s’est révélé important à en croire M. Nassa car il a permis de savoir que les populations connaissent la banque.

coris-day3

A Gaoua, destination finale du marathon, c’est une longue file d’hommes et de femmes de la Cité du Bafouji qui a accueilli la délégation. Là-bas, après le bain de foule et la visite de l’agence de Coris Bank International Gaoua, la délégation s’est rendue chez le chef de Canton, le Chef Ousse Yari. Aux dires du garant de la tradition, c’est la première fois qu’une banque décide de le rencontrer. C’est donc un honneur et une considération pour sa personne et partant sa communauté. Il a longuement apprécié cette initiative de Coris Bank International. Le Chef de Canton a surtout apporté ses bénédictions à la délégation. Un compte a été ouvert au nom du celui-ci.

En fin de soirée, a intervenu le traditionnel échange avec les opérateurs économiques de la région, instance qui a bouclé la première journée des Coris Days 2017.

 

 

 

 

 

 

Les Coris Days s’inscrivent dans la dynamique de la responsabilité sociale de l’entreprise.

 

Balguissa Sawadogo

ecodafrik.com

Aller en haut