dimanche 24 janvier 2021
Accueil / International / Coronavirus: 22 000 emplois menacés chez Lufthansa

Coronavirus: 22 000 emplois menacés chez Lufthansa

Coronavirus: 22 000 emplois menacés chez Lufthansa

Le groupe allemand vient d’annoncer une réduction de 16% de ses effectifs mais dit vouloir éviter, dans la mesure du possible, des licenciements secs. La crise liée à l’épidémie de coronavirus a coûté à la compagnie aérienne une perte nette jamais vue de 2,1 milliards d’euros au premier trimestre 2020.

Lufthansa perd un million d’euros par heure. Sur les 762 avions de la compagnie allemande, 600 sont actuellement cloués au sol. Et la reprise du trafic aérien sera plus longue que prévue.

Mercredi 10 juin, une rencontre de crise s’est tenue avec les syndicats. Près de 22 000 postes sont désormais sur la sellette ; cela pourrait concerner 26 000 personnes.

Début juin, le PDG de Lufthansa avait évoqué 10 000 emplois en trop. Le groupe allemand, qui détient également les compagnies Swiss, Austrian, Brussel Airlines et Eurowings, emploie aujourd’hui 135 000 salariés dans le monde.

Éviter les licenciements secs

La société veut éviter autant que possible des licenciements secs grâce à des mesures de chômage partiels et des accords négociés avec les syndicats. L’organisation qui représente les pilotes a accepté des baisses de salaires sensibles pour ses membres qui pourront aller jusqu’à 45%. Lufthansa compte par ailleurs se séparer de cent avions pour réduire sa flotte.

La compagnie se portait comme un charme avant la pandémie et avait fait des profits records les trois dernières années. Au bord du gouffre, elle a obtenu récemment des aides publiques d’un montant de 9 milliards d’euros et l’État doit entrer au capital de la société.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut