dimanche 05 juillet 2020
Accueil / International / Coronavirus aux États-Unis: des salariés d’Amazon portent plainte contre leur entreprise

Coronavirus aux États-Unis: des salariés d’Amazon portent plainte contre leur entreprise

Coronavirus aux États-Unis: des salariés d’Amazon portent plainte contre leur entreprise

Trois employés d’un grand entrepôt de New York accusent le géant américain du e-commerce de négligence face à la pandémie.

Amazon est attaquée sur plusieurs fronts. Selon les trois salariés new-yorkais et leurs proches, qui ont porté plainte le 3 juin, la compagnie aurait exposé son personnel aux risques de contamination par le Covid-19. Un employé est en effet mort du coronavirus. Un autre affirme l’avoir contracté au centre de l’Ile de Staten Island, à New-York, et avoir ensuite contaminé sa cousine, qui en est morte.

Selon les plaignants, Amazon aurait accepté que des salariés testés positifs reviennent travailler, les exposant aux risques de contamination, des accusations démenties par le groupe. Ces salariés accusent aussi l’entreprise de leur imposer un rythme de travail trop contraignant, sans pauses possibles pour se laver les mains.

Politique d’intimidation

Ils lui reprochent également de ne pas avoir indemnisé les personnes en quarantaine qui n’ont pas pu percevoir de salaire. Enfin les employés dénoncent une politique d’intimidation qui les empêche de se mettre en arrêt maladie de peur de ne pas être payés ou d’être licenciés.

Comme seuls dommages et intérêts, ces salariés réclament le paiement d’une partie de l’indemnité en cas de quarantaine et la mise en place de mesures de protection dans l’entrepôt. De son côté, Amazon affirme avoir dépensé plus de 800 millions de dollars en équipements et tests sanitaires ainsi qu’en indemnités exceptionnelles de deux semaines de salaire pour les employés en quarantaine.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut